coronavirus : la vie en pause !

Je suis sortie ..C'était nécessaire mais je suis rentrée outrée du laxisme du super marché à proximité de chez moi .

Je situe la scène :Le rayon papeterie fait face à trois bacs congélateurs .

5 à 6 personnes du personnel remplissent deux bacs de produits surgelés . Sur le troisième bac un homme tourne et tourne les pages d'un journal .Il lit à l'aise ça dure et ça dure . Interloquée je le signale au personnel juste à côté " ne me dites pas ,leur ai je dit ,qu' en plus de ce comportement inadmiscible vous accepterez qu'il remette le journal au rayon ! " le personnel n'intervient pas !

Je sors ( sans achats tant j'étais soufflée" . je croise un stewart et je lui signale le comportement de ce monsieur qu'il avait dans son champ de vision et lisant sur un bac congélateur, .Je lui dis " Non seulement son comportement est inaceptable mais en plus il est capable de remettre le journal au rayon"

je continue vers la sortie je me retourne . le stewart est intervenu et devant lui le lecteur a replié le journal et l'a remis au rayon .

Mesdames ,Messieurs du personnel ne venez pas vous plaindre et SVPL protégez vos clients

[pas en ligne]
Braine Le Comte

Je possède aussi une machine à pain depuis plusieurs annëes qui n'avait pas coûté très cher et j'en suis toujours satisfaite.
Mon pain est toujours réussi. Je n'emploie pas de farine spéciale non plus et le résultat est excellent !

[pas en ligne]
Braine Le Comte

Toute cette période de confinement et de difficultés diverses nous apprendra au moins ceci : c'est de beaucoup mieux apprécier tout ce qui est mis à notre disposition et tout ce dont nous pouvons bénéficier durant le déroulement de la vie normale !

Tu es pleine de sagesse Lily clien d�œil
Ne pas se perdre en futilités ,cesser de vivre dans l'agitation superficielle ,profiter de ses parents,ses amis,de la nature ....



[pas en ligne]
HARMIGNIES

Ce coronavirus aux conséquences dramatiques nous offre malgré tout quelques avantages : on prend le temps de faire des choses qu’on n’aurait pas nécessairement faites autrement, et cela développe la solidarité. C’est ainsi que j’ai peint la descente de cave avec les restes de peinture de nos travaux de janvier. J’ai aussi nettoyé à grandes eaux la porte du garage. Cela fait plus propre et plus net. Et puis je développe le troc : je ne sais pas coudre mais j’aimerais bien que Michel et moi ayons des masques en tissu, ça me rassurerait. C’est ainsi que je vais échanger 4 mètres d’élastique contre deux masques, et un gâteau contre deux autres masques.

Je n’en oublie pas pour autant les victimes de cette sale bête de virus : pas un jour ne se passe sans que nous n’apprenions un décès ou une nouvelle contamination.

C'est vrai Patricia on dévelpppe l'art d'utiliser les restes ..de peinture Ce que j'ai fait aussi mais j'attends une livraison de peniture commandée en ligne et livrée avec beaucoup de retard ..mais ça, il fallait s'y attendre ..

Quant' aux masques, Patricia,je suis arivée au bout de ma réserve d'élastique .Egoîstement j'ai servi les miens et si je devais aider mon entourage je devrais refuser . Plus rien au rayon des grandes surfaces non plus . Est ce qu'il faut absolument un élastique ?
Il me faut, maximun, 40 cm d'élastique par masque donc ,Patricia, tu as de quoi . J'ajoute un kleenex que je renouvèle.

Allez zou courage .

Ce que je viens d'entendre
- ;Nous devrions avoir tous un masque chirurgical à la sortie du déconfinement.
- le masque artisanal c'est mieux que rien mais c'est un pis aller . Il faut, malgré ce masque, respecter les distances et se laver les mains .
_ Er surtout il faut ,après utilisation, le laver à 60 degrés .

Entendu en France

Nous voilà prévenus .

ëtre positif et ne pas présenter de symptome ! vraiment ? j'étais septique et voilà qu'une de mes proches a été testée positine et ignorait en être atteinte s'en est suivi un test pour son époux déclaré aussi positif . cool
J'ajouterai qu'elle est confinée depuis le début . je dis qu'on n'en a pas fini avec ce covid 19.

[pas en ligne]
HARMIGNIES

Histoire vécue. Je devais sortir faire une course, par habitude je me mets du rouge à lèvres avant de quitter la maison. Puis, corona oblige, j’empoigne mon masque en tissu. Euh.... et me voilà en train de me débarbouiller vigoureusement pour retirer le rouge à lèvres que je venais d’appliquer. Sous peine d’avoir un masque teinté de rouge et probablement une tête de folle quand je l’aurais retiré.

Ouf! je suis arrivée sur je forum fâché fâché ça été dur .

Pat ça fait du bien de rire une peu clien d�œil Sans sortie à envisager le temps est longgggggg mëme si j'ai de quoi m'occuper .
Ceux qui m'entourent sont à bout de course de télé travail les étudiants sont inquiets :comment être intérrogés sur une matière qui n'a pas été enseignée ?
Je suis très proche d'une personne en résidence et qui était libre de ses mouvements jusqu'avant le week-end . Aujourd,hui les portes sont closes ;plus personne ne rentre et ne sort ! Et,il est question de faire durer ce confinement en résidence jusqu'à la fin de l'année ! Je connais deux familles dont les enfants sont venus récupérer leurs parents .
Est-ce tenable ?