Vrai/Faux : Quelques séances de banc solaire préparent-elles la peau au soleil ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Quelques séances de banc solaire constitueraient une préparation idéale de la peau avant les premières expositions au soleil...

FAUX

Le bronzage, protecteur ?

Quelques séances d’UV vous prépareront pour des vacances au soleil, affirment de nombreux centres de bronzage sur leurs prospectus ou sur leurs sites internet. Alors, vérité scientifique ou argument de vente ?

Voici un fait indéniable : le solarium colore la peau. Une coloration qui, si l’on en croit de nombreux salons de bronzage, jouerait un rôle de protection cutanée contre les futures agressions des UV.

En réalité, si le bronzage protège quelque peu notre peau, ce n’est pas tant grâce à son effet colorateur, qui confère une protection minime contre les UVB (comparable à celle dune crème solaire avec un SPF de 2 ou 3). En fait, c’est l’épaississement temporaire de la peau causé par l’exposition qui renforce notre barrière contre les rayons UV.

Or, seul un bronzage progressif et sur le long terme permet à la peau de s’épaissir ; quelques séances de banc solaire ne suffisent pas à cela, loin de là...

En conclusion, le bénéfice retiré d’une exposition aux UV du banc solaire n’est que minime, voire nul.

Soleil et solarium : même combat ?

On entend souvent dire que les rayons des bancs solaires sont moins néfastes que ceux produits naturellement par le soleil. Il n’en est rien !

En effet, banc solaire et soleil émettent tous deux des UVA (essentiellement) et UVB. Et si nous connaissons déjà une partie des risques engendrés par ces rayons (vieillissement cutané, cancers de la peau...), certains effets nous échappent encore et n’apparaîtront que d’ici plusieurs années.

Selon le Comité scientifique des produits de consommation (CSPC) de la Commission européenne, l’exposition aux UV, produits naturellement ou artificiellement, a d’ailleurs plus d’effets négatifs que positifs sur notre corps.