Bien vivre son divorce

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Depuis une dizaine d’années, les seniors s’octroient enfin la possibilité de divorcer et d’envisager une nouvelle vie amoureuse. Mais faire le deuil de plusieurs années de vie de couple n’est pas si facile. Voici quelques conseils pour passer le cap...

Divorce : un deuil à faire

Il faut tout d’abord savoir que les deux partenaires auront à faire un deuil de cette, parfois longue, partie de vie commune. Même s’il est probablement encore plus difficile d’être quitté, prendre la décision n’est pas non plus chose aisée et n’annihile pas la difficulté à tourner la page.

Tous deux passeront par les étapes du deuil, c’est-à-dire :

- Un moment de déni où l’on pense que ce n’est pas possible, qu’un retour en arrière est envisageable.

- Ensuite la tristesse, où l’on ressasse les bons moments vécus ensemble, où l’on ne comprend pas.

- Celle-ci fera place à la colère. Étape d’autant plus difficile à vivre que l’on doit continuer à entretenir des relations pour les enfants. Il arrive que l’on veuille du mal à l’autre, qu’on le nargue, lui fasse du chantage.

- Enfin arrivera le moment de l’acceptation. On se souviendra des bons comme des mauvais moments, on pourra regarder la relation d’un œil plus objectif, faire le bilan et en tirer des leçons.

La durée de ce processus incontournable peut varier d’une personne à l’autre. Cependant il est possible d’aider les choses en tenant compte de règles de vie toutes simples :

Après le divorce : exprimez vos émotions

Tristesse, dégoût, colère font partie, à des degrés variables, du processus de deuil. Nous sommes parfois tentés de les garder pour nous, par pudeur ou bienséance.

Cependant, il est important de ne pas les garder en vous. Les exprimer, de quelque manière que ce soit (verbalement, ou symboliquement par la peinture, le sport…), vous permet de ne plus ruminer des pensées qui ne vous permettent pas d’avancer, de ne pas entretenir le stress qu’elles engendrent. En outre, vous pourrez alors prendre distance et les envisager sous un angle nouveau, plus objectif.

Le divorce peut parfois mettre à jour d’autres blessures. Lorsque vous ne parvenez plus à sortir d’un stade émotionnel, n’hésitez pas à vous faire aider.

Voir notre article sur les disputes de couple.

Évitez la nostalgie

Changez de décor. Nombreux sont probablement les objets, photos, lieux qui portent l’empreinte de votre vie à deux, a fortiori si vous restez habite dans le lieu qui a autrefois abrité vos amours.

Si brûler toutes les photos est probablement une solution qui vous fera du bien sur le moment mais que vous risqueriez de regretter plus tard, il est possible de ne pas les garder sous votre nez le temps pour vous de faire votre travail de deuil. Changez la déco, réinvestissez ce lieu, profitez-en pour apporter votre touche personnelle et peut-être vous offrir ce meuble qu’il ou elle n’aimait pas.

Pour bien vivre votre divorce, voyez du monde

Quand on va mal, on est bien souvent tentés de se refermer sur soi. On ne veut pas imposer sa triste mine aux amis. Pourtant ils sont aussi là pour ça. Sortir un peu vous fera le plus grand bien, vous aurez la possibilité de penser à autre chose, de reprendre goût à la vie et à ses petits plaisirs.

Si tous vos amis vous rappellent trop votre ancienne vie de couple, ou vous renvoient à votre célibat tout neuf, pourquoi ne pas rencontrer d’autres personnes ? Les groupes de célibataires fleurissent un peu partout chez nous, les activités ne manquent pas. De quoi vous divertir en rencontrant de nouvelles têtes, et pourquoi pas pouvoir échanger sur vos expériences et vécus respectifs ?

Attention cependant à ne pas tomber dans l’excès inverse : certains seront tentés de sortir sans arrêt, sans souffler une seule minute. C’est un moyen habile d’éviter de se retrouver seul, et donc de se centrer sur soi et ressentir ses émotions. Pourtant, bien que difficiles, ces moments sont tout aussi importants : tant que l’on n’est pas dans cette conscience de soi, on ne peut pas pleinement rencontrer les autres.

Prenez le temps

Un deuil prend du temps. A fortiori le deuil d’une relation si longue. Mais cela ne signifie en aucun cas que vous devez vous arrêter de vivre en attendant que ça passe. Faites-vous plaisir, et lancez-vous, pourquoi pas, dans ce projet qui vous tient à cœur depuis si longtemps ? Vous ne savez pas quoi faire ? Des groupes de parole et d’expression vous aident à définir vos projets de vie, qu’ils soient petits ou grands, relationnels, professionnels, humanitaires, esthétiques ou encore occupationnels.

Une nouvelle vie après un divorce

Divorcer entraîne souvent une profonde blessure narcissique, on perd confiance en soi, on culpabilise. Il faut du temps pour en guérir !

Il est parfois tentant de rechercher le regard approbateur d’une personne du sexe opposé, cependant, si dans un premier temps des histoires d’un soir peuvent nous faire du bien au moral, il est utopique d’imaginer replonger dans une relation saine immédiatement. Ne gâchons pas notre plaisir si notre désir est là, mais gardons en mémoire que nous avons besoin de temps pour guérir de cette séparation.

Lorsque la blessure est refermée, on se sent bien. On se sent soi. Il est alors possible de réfléchir à ce que l’on a vécu... Ces enseignements sont utiles pour nous, nous sommes alors prêts à vivre une autre histoire.

Voir notre article « Une nouvelle vie amoureuse à 50 ans ».

P.-S.

- Activités pour célibataires

http://www.dimanchesmalins.be/

http://www.celibacamp.com/vacances_...

- Réflexion et expression émotionnelle, soutien, thérapie.

www.ecoutedesoi.be