Vertus médicinales et condimentaires des herbes aromatiques

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Cultivées en jardins potagers ou en cultures maraîchères, les herbes aromatiques sont aussi bien utilisées en cuisine qu’en médecine douce pour leurs vertus condimentaires, leur saveur et leurs propriétés thérapeutiques. Voici 14 atouts santé à privilégier !

- Le basilic : Très prisé en accompagnement de tomates et salades, le basilic est une herbe favorable au système digestif !

- L’ail : Bonne source d’antioxydants, l’ail combat les infections et préserve l’équilibre bactérien de l’intestin. Excellent pour les systèmes circulatoire et respiratoire, cette plante potagère a la réputation méritée de prévenir et soigner de nombreux maux. Pour éviter son arrière-goût, croquez une graine de cardamome ou mangez un peu de persil !

- Le cerfeuil : En salade ou comme parfum de sauces ou potages, le cerfeuil est un stimulant du foie. Il est également doté de propriétés diurétiques et est efficace pour désencombrer les poumons de leurs mucosités.

- La ciboulette : De la famille des oignons et de l’ail, la ciboulette a des vertus stimulantes au sein du système digestif et circulatoire. Son goût frais agrémente avec délicatesse sauces, potages et salades.

- La coriandre : Fraîchement parfumée, la coriandre relève le goût des aliments avec légèreté. Capable de soulager de nombreux maux digestifs, dont la constipation, cette herbe possède également d’intéressantes propriétés antibiotiques.

- L’échalote : Proche parente de l’oignon, l’échalote en possède les qualités et d’autres encore... En particulier, elle est recommandée dans les régimes pour diabétiques pour ses propriétés hypoglycémiantes, liées aux glucides réducteurs qu’elle contient.

- L’estragon : Herbe aromatique dont le parfum relève délicatement les sauces pour viandes, crues ou cuites, l’estragon stimule l’organisme, en général, et le fonctionnement du système digestif, en particulier.

- Le laurier : Associé au thym et au romarin, le laurier entre dans la composition des marinades et garnitures aromatiques de la cuisson des viandes et légumes. Ses feuilles ont des propriétés stimulantes, antiseptiques, digestives et carminatives.

- La menthe : Délicieuses en infusion, les feuilles de menthe ont également de nombreuses vertus thérapeutiques. Antispasmodique, anti-inflammatoire, antiseptique pour les intestins, la menthe est aussi un stimulant du système nerveux. A ce titre, consommez-la pendant la journée plutôt que le soir !

- L’oignon : Doux à la cuisson, piquant quand il est cru, l’oignon est bien connu de nos papilles tant il accompagne de préparations culinaires ! Bulbe de vitalité, il possède des propriétés diurétiques, toniques et anti-infectieuses, est hypoglycémiant et favorise un sommeil serein.

- Le persil : Bonne source de vitamine C quand il est consommé cru et frais, le persil est également pourvu en fer et en calcium. Herbe aromatique aux multiples vertus, le persil désintoxique, stimule l’appétit, le fonctionnement du foie et est un antiseptique pour les poumons ! Autant de raisons pour en faire notre allié au sein de nos assiettes.

- Le pourpier : Rafraîchissant et diurétique, le pourpier libère le foie et apaise les muqueuses digestives. Source d’antioxydants (carotènes), de fer, de magnésium et de vitamine C, cette verdure prisée par les Crétois est en outre bénéfique pour le système cardio-vasculaire !

- La roquette : Les Grecs et les Romains lui attribuaient de nombreuses vertus médicinales, dont celle d’être aphrodisiaque ! Cette réputation n’a pas été confirmée par la science mais semble avoir encore cours. Riche en lipides et en minéraux, source de vitamines K et B9, la roquette est un légume de la famille des crucifères, dont la consommation est recommandée dans une optique de prévention des maladies cancéreuses. De saveur piquante mais très agréable, la roquette est digestive, stimulante et tonifiante !

- La sauge : Réputée pour son action oestrogénique, la sauge est un régulateur hormonal. Elle agit sur la sphère uro-génitale féminine, en particulier en cas de troubles, dont ceux liés à la ménopause. La sauge stimule également l’organisme et le système digestif, est conseillée en cas d’hypertension artérielle, de fatigue ou encore de transpiration excessive. Son goût est puissant, légèrement amer et camphré.

Voir l’article « 3 méthodes pour dire bye-bye à la transpiration ».

P.-S.

Pour en savoir plus :

-  www.passeportsante.net

-  www.e-sante.be

-  Vitalité Gourmande, P.Grégoire et F.De Keuleneer, Editions Françoise Blouard, 2004