Une nouvelle vie amoureuse à 50 ans

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Arrivé à un certain âge, se lancer à corps perdu dans une nouvelle relation peut s’avérer difficile. Pourtant, tout est possible ! Voir la vie en positif et conserver une vie sociale active : voilà deux clés essentielles pour donner un second souffle à sa vie.

Un taux de divorce qui grimpe en flèche

En 2007, environ 2800 Belges de plus de 60 ans ont divorcé. Ce chiffre en perpétuelle augmentation s’explique par le fait que, dans ces couples, le seul lien unissant les deux personnes est le statut de « parents » et non plus celui de « partenaires ». Le temps est donc à la réévaluation des projets communs ou personnels. L’espérance de vie en hausse reste également un facteur important. On a davantage de temps pour faire ce que l’on désire véritablement.

Le divorce n’est plus une fatalité, une chose que l’on accepte à vie. La donne semble avoir véritablement changé. Bien sûr, la situation garde son double-tranchant. Si certaines personnes de plus de 50 ans saisissent cette occasion pour voyager, reprendre des études, se créer de nouvelles relations, d’autres au contraire se referment progressivement sur elles-mêmes.

Francis, 65 ans, habitant à Namur, a été marié 30 ans avant de perdre sa femme : « Je n’avais plus envie de rien, je restais enfermé chez moi. Et puis un jour, j’ai décidé de me faire violence. Je me suis rendu dans une agence de voyage – chose que je n’aurais jamais faite avant – et peu de temps après je me suis lancé dans un périple à travers l’Europe ! Ce n’était pas réfléchi : juste une impulsion ! Depuis, je ne m’arrête plus. Je rencontre de nouvelles personnes. M’ouvrir au monde m’a redonné l’envie de vivre ! ».

Un état d’esprit partagé par un nombre grandissant d’individus qui, forcés d’affronter la solitude, ont décidé de donner un grand coup de pied au destin et de croquer le monde à pleines dents !

Amour et intimité

Les sites de rencontre en ligne sont le choix privilégié des personnes souhaitant débuter une nouvelle vie amoureuse. Sur la plupart de ces sites, on observe une grande majorité de femmes parmi les inscrits. A la recherche d’une amitié ou d’une relation à long terme, toutes aspirent à quelque chose de nouveau.

Angelina, 53 ans, divorcée et fréquentant régulièrement ces sites, reste philosophe : « C’est comme à n’importe quelle période de la vie : on court toujours le risque de se faire rejeter. C’est vrai que ce n’est jamais évident mais le jeu en vaut largement la chandelle ! Et si l’âge a un avantage, c’est bien de nous rendre plus sage. On en a vu d’autres ! ».

Conserver des relations sexuelles après 50 ans est également des plus bénéfiques. Les recherches ont montré que les hommes qui sont le plus actifs dans le domaine vivent plus longtemps que les autres. Tout est question d’hormones. Pour les femmes, par exemple, l’activité sexuelle régulière peut combattre les effets de la ménopause et réduire l’apparition des rides.

Preuve qu’il n’est jamais trop tard pour une seconde jeunesse. Et cette fois, vous serez assez grand pour en profiter pleinement !

Voir l’article « Où et comment trouver l’âme sœur ? ».