Une mamie gymnaste

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Johanna Quaas, âgée de 92 ans vient de remporter une compétition de gymnastique à Berlin dans la catégorie des 70 ans et plus.

Ils étaient nombreux à faire le déplacement pour assister aux performances rares de cette gymnaste étonnante. Et il n’ont pas été déçus.

Après s’être entrainée six mois durant, cette Allemande a bluffé le public lors du Turnfest, une compétition de gymnastique allemande qui a lieu tous les 4 ans.

La spécialité de cette belle personne, ce sont les barres parallèles où elle excelle dans son justaucorps. Lorsqu’elle était enfant, Johanna pratiquait la gymnastique. Une fois adulte, elle embrasse logiquement la carrière de professeur d’éducation physique . « Dès mon plus jeune âge, je m’entrainais à faire des tours, et je grimpais à la barre. J’ai ce mouvement dans le sang » explique-t-elle dans le Tagesspiegel.

Mais la Seconde Guerre mondiale l’empêché de réaliser son rêve - participer aux J.O. - car durant les années d’après la guerre, la gymnastique fut interdite. Néanmoins, belle consolation, deux de ses élèves furent sélectionnés pour les Jeux Olympiques de 1964 à Tokyo.

À 90 ans, elle s’est tout de même demandée si elle ne devrait pas s’arrêter, rapporte le journal allemand : « c’était pour moi déplaisant de rester debout à presque 90 ans ». Mais tout bien réfléchi, elle s’est encore inscrite à la Turnfest de Berlin 2017, et s’est entraînée pendant 6 mois avant la compétition.

Johanna Quaas a remporté onze fois de suite les championnats seniors de gymnastique, alors que ses compétitrices étaient plus jeunes qu’elle. Ces titres remportés lui ont permis d’être nommé en 2012 « plus vieille gymnaste du monde » par le Livre Guinness des records.