Un potager sur votre balcon

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Pour aménager un potager sur son balcon, pas besoin de grands espaces : quelques bacs suffisent. Vos récoltes ne pourront sans doute pas vous apporter une ration quotidienne, mais vous prendrez plaisir à manger de temps à autre votre propre salade ou vos tomates-cerise en apéro !

Un potager sur votre balcon

Sur le balcon, il est inutile de s’acharner à faire pousser des légumes qui demandent déjà un soin particulier dans un jardin normal. Pensez à choisir des légumes faciles à cultiver et de croissance rapide. Prévoyez-les de taille et d’encombrement modestes.

Cultures idéales pour un potager sur balcon : laitues, radis, tomates-cerises, fraises.

Le saviez-vous ? Il existe des variétés naines adaptées à la culture en pot.

Un potager sur votre balcon : mais où ?

- Votre balcon est orienté vers l’est ou le nord : il bénéficiera peu de l’ensoleillement pendant la journée. Plantez radis, poirées et laitues : ces plantes n’aiment pas les fortes chaleurs.

- Votre balcon est tourné vers le sud : il jouit d’un grand ensoleillement. Les légumes méditerranéens y pousseront très bien : tomates, poivrons, courgettes, aubergines...

- Votre balcon est exposé à l’ouest : il accueillera des légumes qui ne demandent pas trop d’ensoleillement, comme les carottes ou les betteraves.

Un potager sur votre balcon : quel support ?

Pots, bacs, suspensions ou jardinières : à vous de choisir le support des plantes de votre potager. Le contenant est étanche, sa profondeur est suffisante pour y faire pousser les plantes : comptez 20 à 30 centimètres. Sachez que certains murs servent de supports aux plantes grimpantes (tomates, courgettes, haricots) par l’intermédiaire d’un treillage.

Astuce : certains bacs sont munis de poignées pour faciliter leur déplacement.

Un potager sur votre balcon : quel matériau ?

A vous de choisir : des contenants légers, en bois ou en plastique, ou des plus lourds, en terre cuite, métal, béton. La terre cuite est un matériau poreux qui permet au mélange de respirer et d’absorber une partie de l’humidité. Le plastique ou le bois sont des matériaux solides. Souvent peu épais, ils transmettent très vite la chaleur à leur contenu.

Astuce : les matériaux plus foncés absorbent plus de chaleur et leur contenu sèche donc plus rapidement.

Un potager sur votre balcon : évacuation de l’eau

Avant de verser le substrat, pensez à aménager un exutoire pour l’eau de la jardinière :
- Soit vous procédez avec une bouteille. A deux centimètres au-dessus du fond, percez un orifice. Passez-y un tuyau qui communique avec une bouteille en plastique renversée. Cette bouteille récupère l’excédent d’eau. Au-delà des 2 centimètres, la terre reste humide sans être trempée.
- Soit vous percez le fond de vos bacs en espaçant les orifices de 10 cm. Pour aérer, vous pouvez forer les parois, en les tapissant avec des feuilles de polystyrène pour garder le terreau.

Astuce : les roulettes facilitent le déplacement des bacs, parfois très lourds, et la récupération des eaux d’arrosage dans la soucoupe placée sous le bac. Vous en ajouterez sans trop d’effort à vos bacs en bois.

Un potager sur votre balcon : le substrat

Quel substrat pour votre potager ?

Le terreau est composé de matière organique qui retient fortement l’humidité. Pour éviter qu’il ne soit trop humide, veillez au drainage de l’eau. Couvrez le fond du bac d’une couche drainante de cailloux, gravier ou billes d’argiles, d’une épaisseur de 4-5 cm. Avant de verser le terreau, placez entre les deux une feuille perméable à l’air et à l’eau, de la toile de jute par exemple.

La terre est lourde à transporter ! Prévoyez des mélanges de terreau tout faits dans le commerce, plus légers. Leur composition influence la culture : pour les légumes, ils doivent contenir de l’argile et du compost.

Astuce : fabriquez votre propre terreau ! La recette : de la terre d’un jardin potager et de la perlite. C’est une roche volcanique sous forme de petites billes blanches. Concoctez ce mélange au bas de votre immeuble !

Voir nos articles sur le jardinage bio et sur le jardinage sans pesticides.

Un potager sur votre balcon :alimenter, arroser, nettoyer

Les engrais conseillés pour votre potager : paillettes de corne, phosphate naturel, potasse organique, engrais aux algues et purins d’orties, stimulateurs. Les engrais peuvent éventuellement doper la croissance de vos cultures. Prenez-en à diffusion lente.

Le saviez-vous ? Il existe des engrais liquides que l’on applique par pulvérisation.

Astuce : récupérer les eaux ! Installez des récupérateurs d’eau de pluie sur les descentes de gouttière, qui dévient l’eau dans un grand seau. Si les soucoupes de vos plantes sont pleines, videz l’eau dans un seau, et réutilisez-la pour un prochain arrosage.

P.-S.

Pour en savoir plus :

Un potager sur mon balcon, Philippe Asseray, Editions Larousse. Un jardin bio sur mon balcon, Josep Maria Vallès, Editions Rouergue. Des légumes pour le balcon, Nelly et Pierre Tourmente, Editions Rustica. www.plantes-et-jardins.com