Un emploi à 50 ans

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

On parle de plus en plus des seniors qui cherchent un emploi. Les temps ne semblent plus être à la carrière que l’on poursuit dans la même entreprise toute sa vie... Pas facile de se retrouver du jour au lendemain chercheur d’emploi à 50 ans !

Pour faire le point sur ce phénomène et comprendre comment ne pas faire de son âge un obstacle mais un point fort, nous avons rencontré Valérie Desclez, Consultante en gestion de carrière et développement personnel chez Projet de Vie.

Emploi seniors : des chiffres à la hausse

- Comment peut-on expliquer le phénomène grandissant des seniors chercheurs d’emploi ?

Nous sommes à une époque où les entreprises elles-mêmes bougent beaucoup : restructuration, fusions... Certaines entreprises font également le choix de licencier les plus âgés pour cause de coûts trop élevés dû à l’ancienneté.

Cependant, on en parle beaucoup plus en ce moment, probablement en référence à la loi assez récente sur l’outplacement (NDLR : reclassement professionnel, à la demande et pour le compte de l’employeur).

- Rencontre-t-on également des seniors dans les groupes « recherche d’emploi » ?

Oui bien sûr, les seniors ne représentent pas la catégorie la plus représentée dans les modules, mais ils sont régulièrement présents. Bien souvent, ils estiment ne pas vouloir mettre un terme leur carrière professionnelle, et donc sont désabusés par cette fin qu’on leur impose par une mise à la prépension forcée.

C’est un cap à passer, une étape de remise en question, un moment où ils ont besoin d’être soutenus. Les modules de recherche d’emploi sont un des moyens de faire face. Ils sont bien souvent ouverts à l’hétérogénéité dans les groupes et ravis de rencontrer des jeunes qui, de par leur spontanéité et leur dynamisme, leur communiquent motivation, énergie et remise en question constructive.

- Quelles sont leurs demandes, leurs questions généralement ?

Souvent, ils souhaitent profiter de cet arrêt pour faire le point par à leurs compétences, par rapport à qui ils sont, à leurs envie pour la suite... Ils se posent parfois des questions par rapport à une éventuelle réorientation.

Les seniors ont à faire le deuil de leur ancien travail, de leur ancienne carrière. Ils se demandent aussi comment se vendre... parfois ils n’ont plus fait de CV depuis longtemps parce qu’ils n’ont plus été sur le marché de l’emploi depuis longtemps. Ils voient également leur âge comme une faiblesse et se demandent comment le faire passer sur leur CV et en entretien d’embauche.

Emploi seniors : la reconversion professionnelle

- Vous parliez d’une potentielle réorientation, est-ce généralement ce que les seniors recherchent ?

Effectivement. Souvent à ce stade de leur carrière, les personnes de plus de 50 ans se rendent compte qu’ils ne peuvent pas si facilement réintégrer leur secteur comme s’ils recommençaient à zéro. Ils envisagent donc de prendre un virage par rapport à leur carrière. Un virage qui peut être assez léger mais qui peut également être une reconversion totale s’ils estiment qu’il est temps pour eux de faire ce qu’ils ont toujours désiré.

La reconversion peut être une reconversion de statut. Je pense à une dame qui est actuellement en train de réfléchir à créer sa propre société. Pour effectuer sa réflexion, elle met dans la balance les compétences sur lesquelles elle sait qu’elle peut s’appuyer mais également son énergie dont elle a peur de manquer.

Je pense également à une autre participante au groupe qui, après avoir passé plus de 20 ans à différents postes dans la même société (secteur chimique), a décidé de se former pour devenir monitrice d’auto-école avec le projet à moyen terme d’avoir sa propre école de conduite.

Emploi seniors : l’accompagnement à la recherche d’emploi

- Utilisez-vous une méthodologie adaptée avec les seniors ou est-elle la même pour tous, quel que soit l’âge ?

Les techniques d’accompagnement sont à peu près les mêmes pour tous, mais il est très important de tenir compte du profil particulier des seniors. Comme dit plus haut ce sont des gens qui avant tout doivent faire le deuil de leur ancien emploi, dans lequel parfois ils se sont énormément et longtemps investis, parfois au point d’avoir accepté de former leurs remplaçants. Pour certains, il y eu du harcèlement, du burn-out dans leur vécu professionnel.

Il y a donc beaucoup d’émotionnel lié à tout cela (colère, tristesse, rancœur, amertume) et tout un travail de deuil est à faire afin de pouvoir ensuite prendre ce virage de manière positive.

Il est nécessaire également d’effectuer le bilan de compétence en profondeur. En effet, ce travail permet de faire une prise de conscience de la quantité et de l’importance des savoir-faire qu’ils ont accumulé au cours de leur carrière et dont bien souvent ils ne sont pas conscients tant ils les exercent avec expérience, expertise et automatisme. D’où l’importance d’effectuer le bilan de compétences de manière complète et profonde afin de travailler à la restauration de l’estime de soi bien nécessaire lorsque l’on se remet sur le marché de l’emploi.

Je me souviens notamment de R. qui avait géré pendant + de 10 ans une ASBL et dans le même temps aidé à la gestion administrative de l’entreprise de son mari. Cette dame disait à longueur de séances qu’elle ne savait rien faire, qu’elle n’avait aucune compétence, qu’elle ne valait rien... c’est ce travail de bilan de compétences effectué de manière approfondie ainsi que l’analyse de celui-ci qui lui a permis de prendre conscience du réel potentiel qu’elle avait...

Emploi seniors : comment se vendre ?

Une attention particulière doit également être portée à la démarche de « marketing de recherche d’emploi ». Comment prospecter, où ? Quelle technique ? Comment se démarquer des autres ? Comment faire valoir son expérience sans que son âge ne fasse peur ? Les atouts des seniors sont différents, bien évidement et ils n’en sont pas toujours conscients ; par contre, ils comprennent bien vite qu’ils peuvent faire peur à de potentiels futurs employeurs. Parfois utiliser des techniques particulières comme la technique du réseau permet de lever certaines barrières.

Le CV doit être élaboré de manière efficace et accrocheuse, à la hauteur de l’expérience à faire valoir mais résumé (parfois le dernier CV date de 15-20 ans...).

- Quels sont les conseils que vous donneriez à un senior qui a une longue expérience et cherche dans le domaine dans lequel il a déjà travaillé ?

Osez faire valoir votre expérience : postulez à des postes de niveau plus élevés. Croyez en vos compétences ! « Ce qui est évident pour soi ne l’est pas forcément pour d’autres. »

- Et à un senior qui décide de s’orienter vers un secteur différent de celui dans lequel il a déjà travaillé ?

Faites-vous accompagner pour réaliser un travail de bilan de compétences approfondi ainsi qu’une analyse de vos intérêts professionnels et motivations. Et surtout, acceptez de prendre le temps de cette remise en question...

Emploi seniors : trouver un job grâce au coaching

- Que diriez-vous à nos lecteurs qui hésitent encore à venir en coaching professionnel ?

Une aide extérieure, un regard extérieur et professionnel est parfois nécessaire pour se repositionner par rapport à son évolution de carrière. Le questionnement du professionnel peut permettre d’avoir des déclics qui ne se font pas quand on se remet en question seul.

Le coaching n’est pas une démarche de longue haleine. Quelques séances suffisent parfois...

- Comment travaille-t-on à Projet de Vie ?

Nous partons du principe qu’une carrière est faite d’évolutions, de questionnements, de changements, de blocages, de relations, de conflits, de confiance (ou non) en soi et en l’autre. Parfois, il est difficile d’y voir clair seul. Nous proposons donc un accompagnement, du coaching, un soutien.

Pour permettre la réflexion puis l’action, nous utilisons différents outils et techniques : bilans de compétences, tests de personnalité (Sosie), coaching emploi et/ou projet.

Des accompagnements plus personnalisés peuvent également être proposé, pour les personnes devant se reconstruire après du harcèlement au travail, ou éprouvant un blocage dans leur recherche d’emploi par exemple.

Le travail peut se faire par un suivi individuel, mais il arrive que plusieurs personnes, amis, anciens collègues fassent une demande de coaching en groupe.

P.-S.

Pour plus d’informations et/ou un accompagnement

Projet de Vie, www.projetdevie.be (+32) (0)485 722321

Carrefour emploi formation

http://www.leforem.be/structures/ca...

Un projet d’indépendant ?

http://creation-pme.wallonie.be/

Vous souhaitez vous retrouver ente femmes actives et créatives ?

Réseau FAR http://www.reseau-far.be/

Votre contact : Bénédicte Philippart de Foy

bene.philippart@skynet.be

Pour aller plus loin Seniors…Au secours ! Courage ! Fuyons d’Olivier Hesse, Editions Elzévir Prix : 17,90 euros