Bien vivre le départ des enfants

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Le « syndrome du nid vide » désigne la phase que vit le parent lors du départ de son dernier enfant, lorsque celui-ci quitte li foyer familial pour voler de ses propres ailes.

Mélange de tristesse et d’angoisses, ce syndrome violent peut être dompté grâce à une préparation psychologique de la part des parents.

Le départ des enfants vécu par la mère et le père

Au plus tard, les enfants s’éloignent du domicile familial avant 30 ans, laissant les parents « livrés à eux-mêmes ». Ces derniers sont confrontés à deux sentiments : d’une part, le bonheur de voir leur fils ou leur fille se lancer dans la vie et de l’autre, la cruelle impression de vide dans la maison.

Bon nombre de mères peinent à se remettre de ce départ : elles se sentent désormais inutiles, oubliées et se montrent incapables de trouver un sens à leur existence. Les pères ne sont pas en reste : ils ont tendance à vivre encore plus difficilement cette séparation. Les hommes ne réalisent en effet la situation qu’en dernière minute, prenant la nouvelle de plein fouet.

Quant aux couples qui avaient basé leur vie entière sur l’éducation de leurs enfants, ils font face à une impasse : absence de raison de vivre, peur de se retrouver face à un conjoint qu’on ne reconnaît plus, impression que le meilleur de la vie est derrière eux...

Voir l’article « Couple : comment vibrer à nouveau ? ».

Faire face au départ des enfants

Par définition, le départ des enfants représente le point culminant de la vie des parents, le moment où le fils ou la fille entame son propre chemin avec en mémoire l’éducation qu’on lui a inculquée. Lui permettre de s’insérer le mieux possible dans la vie, loin du foyer de toujours, est la base-même du rôle parental et il convient de ne pas l’oublier.

Pour cela, il faut apprendre à se séparer de ses enfants lorsqu’ils sont encore sous notre responsabilité (par exemple, en les envoyant en colonies de vacances ou chez des amis de la famille). Cela vous permettra de vous faire à l’idée qu’ils ne seront pas présents éternellement, qu’il leur faudra quitter le cocon familial pour pouvoir évoluer.

Autre donnée très importante : il ne faut pas faire de l’enfant votre unique centre d’intérêt. Une fois marié, les relations au sein d’un couple changent du tout au tout. La femme devient simplement la maman tandis que le père se retrouve dans la position de chef de famille. Élever ses enfants est certes important mais il ne faut pas pour autant négliger l’affection que doivent se témoigner deux conjoints. Cet amour sera primordial lorsqu’il s’agira de vaincre ce fameux « syndrome du nid vide » et il vous garantira un avenir des plus lumineux.