Soleil et bronzage

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

En plus d’être un allié bonne mine et bonne humeur, le soleil est un allié vitaminé ! En effet, il stimule la production de vitamine D, qui prévient notamment l’ostéoporose.

Mais soleil n’a pas que des avantages, loin de là... Du simple coup de soleil au cancer de la peau, en passant par le vieillissement cutané ou encore les lésions oculaires, le soleil peut s’avérer très dangereux !

Alors, avant d’aller faire la crêpe, voici quelques conseils.

UVA, UVB, UVC

5% des radiations émises par le soleil sont des rayons ultraviolets : des rayons invisibles qui ne chauffent pas, mais qui sont à l’origine de bien des phénomènes. Les ultraviolets (UV) se divisent en 3 catégories : les UVA, les UVB et les UVC. Contrairement aux UVC, qui sont stoppés par la couche d’ozone, les UVA et les UVB parviennent jusqu’à la surface de la Terre.

Les UVA (plus de 95 % des UV qui parviennent jusqu’à nous) :
- sont à l’origine d’un bronzage rapide et éphémère ;
- vieillissent prématurément la peau ;
- accélèrent la formation de la cataracte ;
- sont impliqués dans les cancers de la peau.

Les UVB (entre 2% et 5% des UV qui parviennent jusqu’à nous) :
- sont à l’origine d’un bronzage durable ;
- causent les coups de soleil ;
- vieillissent prématurément la peau ;
- sont impliqués dans les cancers de la peau.

La crème solaire

Pour se protéger de ces rayons nocifs, il faudrait éviter, tant que faire se peut, de s’exposer aux rayons du soleil... Comme cela n’est pas très réaliste, il existe une autre solution : la crème solaire. Décryptons ces bouteilles miracles !

- Quel indice de protection ?

L’indice de protection (FPS ou SPF en anglais) rend compte du temps nécessaire pour attraper un coup de soleil. En d’autres termes, si vous vous tartinez de crème à indice de protection 10, vous mettrez en principe 10 fois plus de temps à attraper un coup de soleil.

Quel indice de protection choisir ? Cela dépend de votre type de peau (on parle de phototype) : plus votre peau est claire, plus la protection devra être élevée.

Attention : cet indice ne concerne que les UVB, et non les UVA.

- UVA, UVB ?

Comme expliqué plus haut, l’indice de protection vous informe de la protection contre les UVB. Soyez donc attentif à ce que votre crème solaire contienne un logo UVA, qui garantit que vous serez protégé contre tous les rayons nocifs.

- Quelle application ?

Il est recommandé d’appliquer l’équivalent de 6 bonnes cuillerées à café de crème solaire. L’application doit être renouvelée toutes les 2 heures. En cas de baignade ou de transpiration excessive, remettez-en une couche !

- Quelle conservation ?

Une fois ouverte, une bouteille de crème solaire se conserve 1 an. Après 12 mois, son efficacité diminue.

Le banc solaire

Et le banc solaire ? Est-il aussi nocif ? Oui ! Les bancs solaires émettent des rayons UV (essentiellement des UVA), ce qui les rend tout aussi dangereux que le soleil.

Il a d’ailleurs été prouvé que l’utilisation régulière d’un banc solaire avant 30 ans augmente de 70% le risque de cancer de la peau ! Conclusion : à éviter tant que possible.

Derniers conseils

Voici quelques derniers conseils :

- Évitez de vous exposer au soleil entre 12h et 16h.
- Faites attention aux "faux amis" : les nuages n’empêchent pas le soleil d’émettre ses rayons UV...
- Protégez-vous ! En plus de la crème solaire, n’hésitez pas à utiliser les moyens de protection classiques : porter des vêtements couvrants, un chapeau, des lunettes de soleil, se mettre à l’ombre d’un parasol...
- Abstenez-vous de porter du parfum lorsque vous êtes susceptible de vous exposer au soleil.