Arthrose : tout est dans l’alimentation !

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

L’arthrose, c’est quoi ?

L’arthrose est une dégénérescence articulaire, une maladie rhumatismale des articulations et plus précisément du cartilage. La fréquence de cette pathologie augmente avec le vieillissement. L’inflammation chronique aboutit à une baisse de résistance du tissu cartilagineux, qui se détériore peu à peu.

Un cartilage sain dispose de trois éléments qui lui donnent souplesse et solidité :
- De protéoglycanes pour attirer et retenir l’eau ;
- De collagène pour garder les protéoglycanes en place ;
- De chondrocytes, responsables de la fabrication du collagène et des protéoglycanes, qui réparent le cartilage.

L’action combinée de ces trois éléments permet au cartilage de bien fonctionner. Lorsque l’un d’eux est altéré, le cartilage l’est également, l’articulation devient raide et est à l’origine de souffrances. De lisse, le cartilage devient rugueux et fissuré, sa surface irrégulière gène le mouvement. Dans les formes sévères, le cartilage a disparu et plus aucun amortisseur ne s’intercale entre les os.

Voir l’article « Douleurs articulaires ? Des solutions existent ! ».

Arthrose : facteurs de risques

Le risque de développer de l’arthrose est multiplié par :
- Terrain génétique ;
- Surpoids, et en particulier dans l’arthrose du genou à cause de la pression exercée sur l’articulation ;
- Traumatismes articulaires, par mouvements ou habitudes répétés : porter des talons, taper sur un clavier, positionner ses mains et bras en jouant d’un instrument de musique, certains gestes répétitifs de sportifs...
- Séquelles d’accidents : entorses, fractures... ;
- Malformations ;
- Acidose tissulaire ;
- Inadaptation musculaire, perte de la capacité à bouger ;
- Débris articulaires dus aux premières lésions et qui entretiennent l’inflammation ;
- Sédentarisation et excès de graisses alimentaires, en particulier les oméga-6 qui donnent naissance à des hormones très inflammatoires, contrairement aux oméga-3 qui protègent le cartilage ;
- Stress oxydatif.

Arthrose : évitez le stress et le surpoids

Pour commencer, prévenez et diminuez le risque de surpoids !

Gérez votre stress, générateur de radicaux libres, de contractions musculaires, et, parallèlement, prévenez les carences en Magnésium. Les figues, légumes verts foncés, céréales complètes, algues ou encore l’avocat constituent de bonnes sources de ce macro-élément.

Arthrose : conseils alimentaires

Ensuite, le métabolisme de l’os étant en cause, pour lutter contre l’arthrose, optez pour une alimentation qui le renforce. Celle-ci sera :
- Riche en Calcium : sardines avec arêtes, amandes, légumes crucifères, sésame... ;
- Riche en vitamine C, qui, associée au Calcium, a la réputation de soulager les douleurs liées à l’arthrose et est essentielle à la synthèse du collagène : luzerne, citron, kiwi, brocoli, persil... ;
- Riche en Potassium car ce minéral limite les fuites calciques en neutralisant les effets d’une alimentation trop acide : ail, abricots, avocats, bananes, patate douce... ;
- Riche en vitamine D (huile de foie de poisson, foie, œuf, exposition de 10’/jour au soleil) et K (foie, légumes verts,…), qui améliorent la rétention et l’absorption du Calcium.

Certaines particules jouent un rôle accélérateur de vieillissement : les radicaux libres. Pour lutter contre leur action, un apport en antioxydants est indispensable. Privilégiez une alimentation :
- Riche en fruits et légumes : choux, pourvus en glucosinolates, fruits rouges, source de flavonoïdes, et autres végétaux riches en antioxydants (vitamines C et E, polyphénols, caroténoïdes...) ;
- Légumineuses ;
- Noix ;
- Graines.

Les acides gras polyinsaturés de type oméga-3 possèdent des propriétés anti-inflammatoires. Consommez donc :
- Des poissons gras de haute mer : flétan, maquereau, sardine, hareng. ;
- Des noix ;
- De l’huile de colza ;
- Des graines de lin.

Le Silicium joue également un rôle dans la formation du cartilage et est présent dans les fibres et le cartilage de poulet.

Pensez aux vitamines B6, qui aident à contrer les processus inflammatoires : bananes, céréales complètes, légumineuses, champignons, foie, …

Pour finir, le sulfate de glucosamine intervient dans la formation du cartilage articulaire et contribue à ralentir sa destruction. Il existe sous forme de supplément alimentaire.