S’hydrater : le premier geste anti-vieillissement

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Alors que l’efficacité des crèmes anti-rides est parfois remise en cause, votre atout jeunesse numéro un reste l’hydratation de vos tissus. Après 50 ans, la peau a besoin d’une bonne crème, d’un bon lait hydratant. L’hydratation de la peau contribue à ralentir la vieillissement de l’épiderme... à consommer sans modération !

L’hydratation du visage, un bouclier contre le temps

Cela ne vous tente pas de vous lancer dans une chasse à la meilleure crème anti-ride ? Vous n’êtes pas convaincu par les vertus prônées par le marketing des crèmes lifts ? Et bien sachez que la première vertu anti-âge de toutes ces crèmes est leur effet hydratant ! Qu’elles soient au collagène, au botox ou encore au rétinol, elles ont pour première mission d’hydrater votre épiderme et ainsi de donner une fraîcheur à votre peau.

Si l’efficacité des crèmes anti-rides fait toujours débat, une chose est sûre : le premier geste anti-âge qui doit faire partie du quotidien, c’est de s’hydrater sans modération ! Alors si vous n’êtes pas prête à embarquer sur la planète lift, une bonne crème de jour et de nuit choisies avec l’aide de votre pharmacien vous aideront à garder une mine fraîche et en bonne forme.

Corps : une huile ne remplace pas une bonne crème

La logique voudrait que plus la peau est sèche, plus la substance hydratante doit être grasse. Mais la logique n’est pas toujours vérifiée ! « L’absorption de la crème par la peau est appelée le coefficient de partition dans le jargon pharmaceutique », explique Him Omar, pharmacien à Bruxelles.

« Pour que la crème pénètre bien et donc hydrate bien, il faut que son coefficient de partition ne soit pas lipophobe, c’est-à-dire qu’il ne soit pas trop gras ». Avec l’huile, on obtient donc une certaine protection de la peau, mais la pénétration sera moins optimale qu’avec un lait ou une crème non grasse.

L’eau, le vent et le soleil : ennemis numéro 1

L’eau est une source de dessèchement pour la peau, d’autant plus si elle est calcaire. C’est pour cette raison que s’hydrater avec un bon lait après la douche est une réelle nécessité. Vous éviterez ainsi le tiraillement de la peau sur les jambes, et les petites peaux mortes en paillettes dans les chaussettes !

Toute personne vivant en extérieur est plus exposée au dessèchement cutané. Une protection solaire est aussi un geste primordial. Optez pour une crème solaire fluide, elle pénètre mieux et fait double emploi : elle protège et hydrate.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

« Pour moi, l’hydratation passe d’abord par des produits lavant très doux. Me laver le visage avec un savon surgras, c’est ce qui me protège de la sécheresse. La peau a besoin de son film protecteur naturel, et ce qui détruit ce film, ce sont les produits trop agressifs, trop détergents. Il faut reformer le film lipidique sur la peau », décrit Christian, sexagénaire.

Si cet homme avoue utiliser pour seul hydratant son savon surgras, la plupart des personnes ne peuvent se passer d’une bonne crème hydratante deux fois par jour. « L’état de déshydratation de la peau à partir de 60 ans, c’est le résultat des agressions extérieures accumulées dans le passé.

« Moi par exemple, je ne me suis pas assez protégée contre le soleil durant ma jeunesse et comme je suis constamment exposée au vent et au soleil dans mon métier, je dois passer par une hydratation intensive. Pour le corps, j’opte pour un lait naturel en pharmacie », explique Pascale, 57 ans.