Retrouver l’appétit !

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Avec l’âge, l’appétit diminue. Cela provoque généralement quelques troubles fâcheux. La dénutrition est un problème majeur qui empoisonne la vie des aînés. Pour y pallier, Fiftytoo vous fournit quelques astuces afin de réapprendre à se délecter des plaisirs de la table.

Des heures de repas régulières

Prendre ses repas à heures fixes permet au corps de déclencher les signaux de faim et de soif aux moments appropriés. Si vous avez perdu vos bonnes habitudes, commencez par réveiller lentement l’appétit par au minima une collation et une boisson, pour que l’organisme intègre l’information.

Inviter des convives

Manger seul réduit l’appétit. Il est important de conserver un lien social, même minime, car l’isolement est source de dénutrition. Si la compagnie n’est pas au rendez-vous, il existe quelques solutions :

-  Commencez par voir si dans votre voisinage, il n’y aurait pas d’autres personnes âgées, avec qui vous pourriez partager un repas de temps en temps.
-  Pensez à vérifier s’il existe des restaurants « senior friendly » dans votre secteur, où vous pourrez manger en toute convivialité.
-  Si de tels restaurants n’existent pas, peut-être existe t-il une de ces chaleureuses brasseries où tout le monde mange sur la même table ? On y retrouve souvent l’ambiance « repas de famille » et on y fait de nouvelles rencontres.
-  Organisez des repas en famille - ou entre amis - et bien sûr faites vous aider pour cuisiner.

Le portage de repas

Se faire livrer les repas peut stimuler l’appétit. Pas besoin de cuisiner. Et puis, c’est l’occasion de recevoir la visite régulière d’une personne extérieure qui brise la solitude.

Surveiller la teneur nutritive des aliments

Augmenter les portions de son repas ne le rendra pas plus nutritif. Si on a un faible appétit, il est important, non pas de manger plus, mais de manger mieux. Booster son repas en vitamines et en calories en choisissant les aliments adaptés à ses besoins nutritionnels :

-  Remplacer la viande rouge par de la viande blanche, du poisson ou des œufs, riches en protéines. La diététicienne Nathalie Négro conseille, pour Top Santé « On peut introduire de la viande mixée dans une purée à la texture plus aérée (un peu comme un soufflé), plus facile à manger. Penser aussi aux lasagnes aux légumes et à la viande ou aux gratins à base d’œufs et de fromage (protéines et calcium, c’est double bénéfice !) ».
-  Trouver des vitamines, fibres et calcium dans les aliments sucrés. Avec le temps, le goût pour les aliments sucrés augmente. Il ne faut cependant pas abuser des friandises et des gâteaux. Utilisez votre gourmandise pour faire le plein de vitamines : mélanger l’utile à l’agréable de manière équilibrée. Par exemple ajoutez une note sucrée dans un laitage, riche en calcium ou sur une tranche de pain d’épice, riche en fibre.
-  Augmenter la valeur calorique du repas avec de l’avocat, par exemple, une touche d’huile d’olive ou un peu de beurre de cacahuète. Il est important de manger un peu de tout, de manière équilibrée.

Redonner du goût aux aliments

Ou comment redonner envie de déguster ? :

-  Chewing-gum, brossage des dents régulier et/ou rince bouche peuvent améliorer les sensations gustatives.
-  Favorisez une eau aromatisée naturelle et rafraichissante si vous n’appréciez plus le goût de l’eau plate.

Avec un peu de créativité, il est possible de prévenir la dénutrition et de préserver sa santé. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin qui vous aidera à stimuler votre alimentation selon vos besoins.
Autre article sur ce thème, c’est ici.