Quelques astuces pour se protéger de la pollution !

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

En moyenne, nous respirons 15 000 litres d’air par jour. Mais la qualité de l’air n’est pas toujours bonne pour nos poumons en raison de la pollution. Elle peut même causer l’apparition de troubles respiratoires.

Fiftytoo vous a concocté quelques astuces pour vous aider à vous en prémunir :

S’informer

Ecouter les prévisions météo est le meilleur moyen de se renseigner sur la qualité de l’air et d’adapter ses activités en fonction des pics de pollution. De plus, il existe des applications mobiles qui vous permettront de mesurer le niveau de la pollution de l’air en temps réel (Breathe Up ou Plume Air Report).

- Que faire ?
Adaptez vos activités à la pollution. Lors des pics de pollution, il est préférable de ne pas s’exposer aux particules fines en restant chez soi. Les activités physiques urbaines sont quant à elles, fortement déconseillées.

Se déplacer en transport en commun

Pour de petit trajet, rien de tel que de se déplacer en vélo ou en transports en commun ! En effet, lors d’un déplacement en voiture, les particules s’accumulent dans l’habitacle. Les voies respiratoires du conducteur et des passagers sont ainsi exposées. Les moyens de transports possèdent un système de ventilation qui réduit le risque de pollution pendant un trajet.

- Que faire ?
Si vos trajets ne permettent pas les déplacements en transports en communs, privilégiez l’éco-conduite en adoptant le covoiturage. C’est l’occasion de réduire votre contribution à la pollution et de faire des rencontres !

Pratiquer une activité physique en pleine nature

Faire du sport, c’est bien, mais loin des villes, c’est encore mieux ! Lors de l’effort physique, les bronches s’ouvrent et aspirent plus d’air pour apporter davantage d’oxygène aux muscles et aux organes.

- Que faire ?
Préférez les séances de course à pied et d’entraînement musculaire dans les forêts ou dans les champs, là où la pollution est moins importante qu’en ville.

Consommer des aliments riches en antioxydants

Presque tout l’oxygène que l’on respire est correctement transformé par l’organisme. Seul un faible pourcentage y échappe et peut donner lieu à des molécules réactives appelés radicaux libres. La pollution accentue ces derniers qui altèrent le bon fonctionnement de l’organisme et accélère le vieillissement cellulaire. Pour contrer ce phénomène, il est important de renforcer sa protection antioxydante. Une consommation régulière d’aliments antioxydants est donc nécessaire afin de booster nos défenses immunitaires.

- Que faire ?
Faites le plein d’aliments antioxydants comme les fruits rouges : myrtilles, mûres, canneberges, framboises, fraises, grenade et les fruits secs (pruneaux, noix, etc.). La plupart des fruits et légumes très colorés sont eux aussi riches en antioxydants (poivrons, aubergines, brocoli...).

Aérez votre intérieur

La pollution est présente partout, à l’extérieur comme à l’intérieur ! Moins connue que la pollution de l’air, la pollution intérieure est souvent négligée. Les impacts sur la santé sont tout aussi importants : problèmes de concentration, maux de tête, gorge irritée, yeux qui piquent, envie fréquente de se moucher, éternuements intempestifs etc. L’air doit être renouvelé pour réduire l’accumulation de CO2 et de polluants engendrée par l’émanation de produits d’entretien, des moquettes et revêtements des sols, des bougies parfumées, d’humidité ou de poils d’animaux.

- Que faire ?
Pour y remédier, aérez les pièces de votre habitat chaque matin et soir pendant une dizaine de minutes. Adoptez des plantes dépolluantes comme les cactus, les plantes grasses, le lierre ou le philodendron. En plus de décorer votre intérieur, elles y apporteront un peu de vie.

Améliorez la qualité de son air intérieur

Les produits d’entretien dégagent des émanations toxiques qui polluent l’air de votre maison et l’accumulation de ces derniers ont un impact sur notre santé. Les substances toxiques qu’ils contiennent (solvants, tensio-actifs et autres composés chlorés) sont libérées dans l’air et pénètrent dans vos voies respiratoires. Ils sont souvent à l’origine de maux de tête, d’irritations, d’asthme, de problèmes respiratoires et peuvent être cancérigènes.

- Que faire ?
Tournez-vous vers des solutions naturelles qui remplacent les produits chimiques ménagers : savon noir, vinaigre blanc, bicarbonate de soude sont vos alliés pour désinfecter et nettoyer la maison.