Pour un billet d’avion au meilleur coût !

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

L’augmentation du prix du pétrole, du coût du personnel, la capacité décroissante et le coût des matériaux n’ont fait qu’augmenter les prix des vols. La période du voyage ultra low-cost est révolue et, quand le billet d’avion représente la plus grande partie du budget vacances, dénicher la bonne affaire peut être aussi important que trouver la bonne destination.

Même si les bonnes affaires ne sont plus aussi fréquentes, il reste de bons moyens d’éviter d’être la personne dans l’avion qui a payé le plus cher...

Soyez flexible avec vos dates !

Le prix du billet dépend du jour de la semaine, de la période de l’année ou des vacances à venir telles que Noël ou le Nouvel an, par exemple. Le mois d’août est le mois des départs en Europe et les billets sont donc plus chers.

Décoller au milieu de la semaine revient souvent moins cher que le week-end car la plupart des gens voyagent en fin de semaine. Comme la demande est plus forte, le prix augmente. Les vols tôt le matin ou tard la nuit sont aussi moins chers car peu de personnes aiment voyager à ces heures-là. Avant de confirmer votre date de départ, assurez-vous de vérifier les autres dates pour choisir le jour le moins cher. Si vous n’êtes pas flexible sur les dates de vol, peu de chance d’obtenir des billets d’avion à prix d’ami... D’autant plus dommage quand on sait économiser plusieurs centaines d’euros à un jour d’écart !

Soyez flexible avec la destination !

Au lieu d’aller dans un pays où le billet d’avion est cher, partez vers une destination où le vol est moins cher. Avec la fonctionnalité « Explore » de Kayak.com, par exemple vous pouvez entrer l’aéroport de départ et regarder les destinations les moins chers. Être flexible quant à la destination est un bon moyen de commencer les recherches.
On peut aussi voler avec des compagnies low-cost depuis et vers des aéroports secondaires.
La plupart des grandes villes ont un aéroport secondaire, plus petit. C’est à cet aéroport que la plupart des vols low-cost arrivent et partent car les frais d’atterrissage y sont moins chers. Renseignez-vous sur les compagnies aériennes qui transitent vers ces aéroports. A Los Angeles, vous pouvez vous rendre à Long Beach, un aéroport proche de la ville, au lieu d’atterrir à LAX.
A Kuala Lumpur, Air Asia, la plus grosse compagnie aérienne à bas prix de l’Asie, vole vers un aéroport éloigné de l’aéroport principal. La plupart du temps, vous ne payez que les taxes sur ces billets low-cost. C’est donc une bonne alternative aux vols des compagnies standard lorsque cela est possible.
Le service sur ces vols est toutefois limité mais il permet d’économiser beaucoup d’argent.
Pensez à vérifier à quelle distance du centre-ville se situe l’aéroport. Parfois, le transport de l’aéroport au centre-ville peut rendre le coût total du transport low-cost plus cher qu’un billet normal. Mais en général, les vols low-cost restent de bonnes affaires.

Tous les comparateurs de vol ne se valent pas

Bon nombre de voyageurs à la recherche de billets d’avion consultent certains comparateurs très connus qui font office d’agence de voyage, et que nous ne citerons pas. Or ces sites appartiennent à des compagnies aériennes ou travaillent de pair avec elles. Les offres qu’ils proposent ne sont donc pas sans parti pris.
Nous vous conseillons de regarder sur le plus de comparateurs possibles pour vous assurer d’obtenir un bon prix.
En outre, plusieurs comparateurs ne listent pas les compagnies low-cost car celles-ci ne veulent pas payer de commission.
Les meilleurs comparateurs sont ceux qui n’ont pas d’affiliation avec telle ou telle compagnie aérienne et qui fonctionnent grâce à la publicité (et non via les réservations). Il n’est donc pas négligeable de consulter un maximum de sites avant de réserver. Les prix peuvent varier du simple au double, et ce serait dommage de passer à côté d’une bonne affaire.
Il n’existe pas de moteur de recherche parfait et mêmes les meilleurs ont leurs défauts, mais voici nos préférés du moment : Skyscanner, Kayak et Momondo.
Vous pouvez aussi consulter directement les sites des compagnies "classiques" : Turkish Airlines pour un vol vers Antalya ou LOT pour un vol vers Cracovie, par exemple. Les prix y sont parfois étonnement plus intéressants qu’en passant par les comparateurs, et pas de mauvaise surprise avec les frais de bagages, qu’on vous fait payer 2 fois (l’agence de voyage en amont, puis le jour du départ, la compagnie aérienne qui ne veut rien savoir... une arnaque hélas courante).

Réserver votre vol tôt à l’avance

Le prix d’un billet d’avion dépend du prix du pétrole. Et avec l’augmentation fluctuante de ce dernier, prendre l’avion peut coûter très cher. Il fut un temps où le meilleur moment pour réserver son billet était entre 6 à 8 semaines avant la date du départ. Mais aujourd’hui, il est préférable de réserver son vol très en amont.

Passer outre l’IP Tracking en commandant ses billets entre minuit et 6h

Les commandes passées sur cette plage horaire sont moins chers et parfois très rentables (jusqu’à 25% de baisse par rapport aux « heures de pointe »).

Réserver ses billets le mardi

En voilà une autre astuce ! Pour conclure, les prix sont généralement stables et hauts le vendredi, samedi et dimanche. A moins d’être à quelques jours du décollage, il vaut mieux, pour acheter son billet, attendre le mardi ou le mercredi, jours où il y a une certaine probabilité d’une chute brutale des prix.

Bon voyage !