Plus on mange, plus on vieillit ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Avec les années, notre corps "rouille" ; un phénomène d’oxydation qui serait notamment causé par le simple fait de... manger ! Alors, faut-il manger moins pour vivre plus longtemps ?

Quand le corps "rouille"...

Avec les années, les cellules de notre corps s’oxydent. En d’autres termes : notre corps "rouille". L’oxydation de nos organes, phénomène tout à fait naturel, est d’ailleurs l’un des mécanismes à l’origine de notre vieillissement.

Phénomène paradoxal s’il en est : nous avons un besoin vital d’oxygène, mais c’est lui-même qui cause notre fin.

Et l’un des mécanismes qui provoquent l’oxydation des organes n’est autre que l’alimentation... Eh oui : manger fait vieillir !

Manger moins pour vivre plus ?

En 1935 déjà, Clive McCay publie les résultats surprenants d’une étude qu’il a menée sur des rats. Celle-ci tend à prouver qu’une réduction de la ration alimentaire des rongeurs (combinée à un apport important en vitamines et minéraux) se solde par une augmentation de 50 % de leur durée de vie.

La théorie de McCay a été confirmée maintes fois, et ce auprès de nombreuses espèces.

L’être humain retirerait-il le même bénéfice d’une telle diminution de calories ? Les opinions divergent, certains scientifiques soulignant les effets négatifs (ostéoporose, risques plus élevés d’infections, etc.) liés à une telle alimentation...

L’exemple d’Okinawa

Okinawa, située au nord du Japon, est une île un peu particulière. En effet, peuplée de 1,2 million d’habitants, elle compte pas moins de 600 personnes âgées de plus de 100 ans ! Et l’espérance de vie moyenne des habitants de l’île atteint 82 ans !

Leur secret tient dans leur alimentation. En effet, en plus de manger beaucoup de fruits et de légumes et d’avoir un mode de vie actif, les habitants d’Okinawa ne remplissent leur estomac qu’à 80 %.