Parler de la sexualité des seniors : choquant ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Jugé "choquant", un questionnaire portant sur la sexualité des seniors a été interdit par le maire de la ville française Cannes.

En Provence Alpes-Côte d’Azur, 7 % des nouveaux cas de séropositivité concernent des personnes de plus de 60 ans. C’est 2,3 % de plus que la moyenne française.

Interpellée par le phénomène, l’association de prévention Sida Info Service a décidé de lancer un questionnaire portant sur la vie affective et sexuelle des seniors. Parmi les sujets abordés : la fréquence des rapports sexuels, les pratiques sexuelles ou encore l’orientation sexuelle des répondants.

Le feuillet a été distribué à titre expérimental dans 3 foyers de pensionnés et à des habitants de la ville de Cannes. 160 seniors ont accepté d’y répondre, en tout anonymat.

Cependant, les questions ont apparemment choqué deux ou trois personnes, qui l’ont fait savoir à mairie. Ni une ni deux, le maire UMP de la ville, Bernard Brochand, a décidé de mettre fin à l’expérience...

Une chose est certaine : le projet, même avorté, aura eu le mérite de porter sur la place publique la problématique (taboue  ?) de la sexualité non protégée de certains seniors. Car si le risque de grossesse n’existe plus après un certain âge, celui de contracter une maladie sexuellement transmissible persiste bel et bien.