« Le bénévolat, c’est des rencontres très fréquentes »

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Monique est l’aînée à l’ADPM, Action développement parrainage mondiaux. Elle a eu une vie active de commerçante jusqu’à ses 67 ans. Lorsqu’elle prend sa retraite, ce n’est pourtant pas pour cesser toute activité. Au contraire, elle s’est donc portée bénévole dans de nombreuses ASBL.

70 ans et disponible

« J’ai eu, jusqu’à 67 ans, une vie très active, commerçante et passionnante. Je me voyais mal réduite à ne rien faire », commence Monique. Alors Monique, disponible, cherche de qui s’occuper. Elle devient volontaire à l’ADPM. « Je connaissais le groupe depuis des années, participant à la grande brocante organisée chaque année pendant le premier week-end d’octobre. »

L’ADPM est une ASBL issue de l’association Aide aux Personnes Déplacées et créée en 2001. Elle poursuit le programme des Parrainages Mondiaux initié par le Père Dominique Pire, en y ajoutant des projets de formations professionnelles au bénéfice d’enfants réfugiés ou déplacés dans les pays en voie de développement. « Cette activité est ouverte à toute personne désireuse et capable de "servir" », explique le responsable du comité de Namur.

Retour au commerce !

La commerçante retraitée a retrouvé une part de son ancien métier dans sa mission à l’ADPM. En effet, elle est chargée de trier, restaurer, valoriser et étiqueter des objets offerts à l’ADPM par des personnes généreuses. Ensuite, on lui confie la tache de les revendre.

« Cette activité est ouverte à tous et très valorisante à titre personnel. Au moins, on se sent encore utile à quelque chose. » Et Monique relève également le fait qu’elle travaille en équipe. « Nous sommes très soudés. Sur le plan humain, c’est très agréable : nous rencontrons fréquemment des nouvelles personnes. Et de tous types et de tous les âges : « Actuellement, je suis l’aînée du groupe, à 71 ans. Nous avions des personnes plus âgées que moi mais qui, chemin faisant, ont dû prendre du repos. »

Pour le plaisir

Le responsable du comité de Namur rapporte un de leurs souvenirs : « Dans notre boutique de brocante une dame cherchait... un chien, comme compagnon pour sa vie solitaire. Nous sommes parvenus à la convaincre que, vu son âge (avancé) et son domicile dans un petit appartement au xème étage sans ascenseur, ce ne serait pas pratique, et que les dépenses en nourriture, vétérinaire etc. grèveraient son budget. Nous l’avons donc convaincue d’acheter, chez nous bien sûr, un chien en peluche. Comme elle n’est jamais venue se plaindre, nous supposons qu’elle coule des jours heureux en compagnie du Médor en peluche … »

Monique nous l’assure : « Tout est amusant. J’ai d’autres activités bénévoles, dans des secteurs tout à fait différents mais c’est de loin celle-ci que je préfère. Je vous souhaite de tenter l’expérience et m’en réjouis pour vous. »

P.-S.

Pour en savoir plus :

rue du Marché 33 - 4500 Huy - Tél 085/613520 www.adpm.be