Mamy, mode d’emploi

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Mamili, Maminou, Nanou, Granny, Babouchka, Nannie, Glaïeul, Babou, Mamou… Autant de signes du changement de la relation à la Bonne-Maman ou Grand-Mère d’autrefois.

Comme pour les parents qui voient depuis quelques décennies leur rôle changer, les mamies d’aujourd’hui se questionnent. Bien souvent elles travaillent, parfois même elles refont leur vie. Alors comment répondre de manière positive à ce que l’on attend d’elle sans s’oublier dans l’histoire ? Et finalement, qu’est-ce qu’on en attend vraiment ?

Satisfaire tout le monde est difficile, voire impossible ! A la fois vous vivez avec les représentations de ce que vous estimez être une « bonne grand-mère » librement inspiré de ce que vous avez vous-même vécu… tout en sachant que vos grands-mères vivaient dans un autre temps et avaient donc une autre vie que la vôtre ! Outre ces représentations, vous essayez de ne pas oublier que vous n’êtes pas qu’une mamie. Vous êtes aussi une femme, peut-être travaillez-vous encore ?

Peut-être vous apprêtez-vous à refaire votre vie, ou tout simplement la part de gâteau « vie de couple » reste-t-elle essentielle pour vous ? Comme si cela n’était pas encore assez compliqué, vous devez aussi répondre aux attentes de vos petits-enfants... (attentes qui bien sûr peuvent différer selon leurs âges et leurs personnalités) et de leurs bienheureux parents. Et bien évidemment, les attentes des petiots et leurs parents ne sont peut-être pas non plus identiques. (Ce serait trop beau, n’est-ce pas ?)

Pour simplifier les choses, dites-vous que le seul et unique objectif à vous fixer et de profiter sereinement du temps passé avec vos petits-enfants.

Et pour y arriver, suivez simplement ces quelques petites règles de vie toutes simples :

Investissez-vous … mais pas trop

Les statistiques le montrent : les mamies d’aujourd’hui sont moins présentes, mais aussi et surtout elles sont plus engagées dans les liens avec leurs petits enfants. Exit la « garde » quotidienne au profit de moments de partages réguliers, pendant les week-ends ou les vacances…

N’hésitez pas à vous proposer pour les garder un week-end. Attention cependant à ne pas vous montrer trop envahissante. En outre, si les grands-mères autrefois étaient largement impliquées dans l’éducation des enfants, il semblerait que ce ne soit plus le cas aujourd’hui, ne soyez donc pas trop critique, faites confiance en vos enfants. Si vraiment, quelque chose vous titille, soyez diplomate, présentez les choses de façon positive et apportez uniquement des critiques constructives...

Pensez à vous

Nombreux petits-enfants interrogés attendent de leur mamie qu’elle ait des choses à leur partager. Vivez aussi pour vous, restez en forme, curieuse, amoureuse de la vie... et partagez ensuite vos expériences dans une tendre complicité.

Rester en forme, et donc pratiquer une activité physique et avoir une alimentation équilibrée, vous permettra aussi de conserver votre dynamisme et votre bonne humeur.

Séduisez leurs papilles et estomac !

L’image traditionnelle qui traverse les générations est celle de la grand-mère préparant de bons petits plats comme personne. Les restaurant « comme ma grand-mère » ou encore les marques, que ce soit de café ou de yaourts, foisonnent... pourquoi ne pas donner raison à la tradition lorsqu’elle a du bon ?

Avouez que, toute femme hyperactive que vous êtes, vous prenez plaisir à passer du temps dans la cuisine à mitonner des bons petits plats pour vos chères têtes blondes.

Une oreille attentive

Quel que soit l’âge des enfants interrogés, une constante apparaît : ils attendent tous de leur mamy qu’elle puisse les écouter, les comprendre sans les juger, leur donner de bons conseils…

Une personne « sage » qui soit disponible pour eux, et parfois même devine sans qu’on leur dise s’ils sont tristes, devine pour quoi ils sont doués et insistent auprès de leur parent pour qu’ils puissent le développer... Une personne là pour eux, qui les aidera à prendre confiance.

Retrouvez le plaisir des choses simples...

Les enfants aujourd’hui croulent sous les jouets les plus sophistiqués. Or on constate que les loisirs créatifs reviennent en force. Ceux-ci peuvent contribuer au développement de la créativité, de l’imaginaire... ils peuvent également être un support charmant à des conversations philosophiques ou des confidences...

Peut-être les aviez-vous oubliés, ou laissés de côté pour mettre votre casquée de mamy in, pourtant vous pourriez dévoiler 1001 richesses créatives à leur proposer. Tricot, scrapbooking, cuisine, jardinage… Vous avez dit ringard ? Essayez, vous verrez !

... en étant toujours branchée !

Les déménagements, les vies survoltées... font que parfois il est difficile de rester en contact régulier. En outre, des plus petits au plus grands, tous sont baignés dans un monde technologique. L’ordinateur, très peu pour vous ?

Pourtant Internet est relativement simple. Demandez donc à vos petits enfants de vous expliquer comment fonctionnent les mails, MSN (messagerie instantanée), Skype (un téléphone par Internet, gratuit si les deux personnes utilisent le système), la webcam (camera permettant de voir en direct son interlocuteur) … Beaucoup de grands-parents qui ont essayé ces media, les ont très vite adoptés !

Voir l’article « Grands-parents et petits enfants : la nouvelle donne ».

P.-S.

A lire

« Oh mamie Boom », Eric Donfu, Ed. Jacob Duvernet

« Grands-parents, la famille à travers les générations », M. Segalen, C. Attias-Donfut, Ed. Odile Jacob

A faire

http://intergeneration.be/