Les maux de tête...

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Qui n’a jamais eu mal de tête ? Stress, fatigue, modification hormonale… de nombreux facteurs peuvent être à l’origine de ce mal fréquent. Généralement bénin, il n’en reste pas moins désagréable, nous empêchant de nous concentrer, de travailler, ou tout simplement de profiter du moment présent !

Migraine, céphalée de tension, "simple mal de tête"... quelle est la différence entre ces maux ? Quand faut-il consulter ? Fiftytoo fait le tour !

Les maux de tête

Toute douleur ressentie au niveau du crâne et/ou du visage, généralement qualifiée de "mal de tête", est également appelée "céphalée".

Il existe plusieurs types de céphalées, que l’on catégorise généralement comme suit : migraines, céphalées de tension, céphalées mixtes, céphalées de la sinusite, céphalée vasculaire (de Horton).

La migraine et la céphalée de tension sont les maux de tête les plus fréquents.

La migraine

La migraine est une maladie neurovasculaire qui touche 10% de la population. Le mot "migraine "est souvent utilisé à tort, pour désigner un mal de tête particulièrement violent. Mais pour ce symptôme ne suffit pas à lui seul à déterminer si le mal est ou non migraineux.

Voilà les symptômes de cette maladie :
- une douleur dite "pulsatile", c’est à dire qui donne l’impression d’un cœur qui bat dans la tête et/ou unilatérale, c’est à dire qu’elle ne touche qu’une partie de la tête
- un mal qui dure en moyenne 24h (entre 4h et 72h)
- une crise par mois, voire par semaine
- une sensibilité à la lumière et au bruit
- des nausées, voire des vomissements
- des troubles de la vue, vertige

Trop de migraineux ne consultent pas... Or, se soigner dans son coin est rarement efficace, voire parfois dangereux ! Donc n’hésitez pas à vous rendre chez votre médecin si vous suspectez souffrir de migraines.

La céphalée de tension

La céphalée de tension touche près 80% de la population... Autant dire que c’est un mal fréquent !

Les symptômes sont moins précis. Il s’agit :
- douleur légère à modérée, de type "pression", souvent bilatérale
- mal d’une durée allant d’une demi heure à 7 jours

La céphalée mixte consiste quant à elle en une combinaison de la migraine et de la céphalée de tension.

Prévenir le mal de tête

"Mieux vaut prévenir que guérir", on ne le répétera jamais assez ! Alors voici quelques astuces reconnues pour éviter (autant que possible) l’apparition d’un mal de tête.

- Adoptez un mode de vie sain : le stress et la fatigue sont néfastes à de nombreux égards, et sont notamment connus pour provoquer des maux de tête.
- Mangez à votre faim.
- Évitez l’alcool autant que possible.
- Soignez vos yeux.

Consulter en cas de mal de tête

Si la majorité des maux de tête sont bénins, il n’en reste pas moins que certains d’entre eux sont le signe d’affections plus graves.

Certains symptômes doivent vous alarmer. Il s’agit des :

- maux de têtes soudains et violents
- maux de tête inhabituels
- maux de tête qui s’aggravent au fil des jours ou semaines
- maux de tête accompagnés de fièvre, de double vision, de confusion, d’engourdissement, de troubles de la parole, d’une éruption cutanée, d’une raideur inhabituelle du cou
- maux de tête accompagnés de convulsions ou crise d’épilepsie

Dans ces cas, il est impératif de consulter un médecin en urgence.