Les huiles essentielles sont-elles dangereuses ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Selon une étude taïwanaise, la diffusion prolongée d’huiles essentielles par brumisation entraînerait une augmentation du rythme cardiaque.

L’huile essentielle de pamplemousse contre le la fatigue, de lavande vraie contre le stress, de menthe poivrée pour la digestion… Selon les adeptes, chaque mal aurait sa solution « essentielle  ».

Utilisées en diffusion, ces huiles pourraient cependant avoir des effets pervers. C’est en tout cas ce qu’affirment les chercheurs de la Taipei Medical University, qui ont pour ce faire suivi une centaine de volontaires travaillant dans un spa de Taiwan. Ceux-ci ont été exposé à une brumisation d’huile essentielle de bergamote pendant deux heures d’affilée.

Résultat : si au cours des 60 premières minutes, la tension artérielle et le rythme cardiaque des participants baissent considérablement, après 75 minutes, c’est un effet inverse qui est observé ! En effet, alors que la tension artérielle revient à la normale après deux heures d’exposition aux huiles, le rythme cardiaque, quant à lui, continue de croître, pour atteindre un pouls 1,7 fois supérieur à celui observé en début d’exposition.

En résumé, pour ne profiter que des effets bénéfiques des huiles essentielles, l’exposition aux brumisateurs ne devrait pas excéder 60 minutes.