Les grands-parents ne rangent pas bien leurs médicaments

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Un quart des grands-parents rangent leurs médicaments à des endroits accessibles aux petites mains... C’est ce qui ressort d’une récente enquête menée par le Dr Matthew M. Davis de l’université du Michigan.

"A tenir hors de portée des enfants." Si cette indication de sécurité semble assez bien suivie par les parents (95 % d’entre eux la respectent), il n’en va pas de même pour les grands-parents qui gardent leurs petits-enfants chez eux.

Ainsi, selon un récent sondage mené aux Etats-Unis, 23 % des Papys et Mamys rangent leurs médicaments délivrés sous prescription dans des endroits facilement accessibles aux petits, notamment dans des piluliers, ouvrables sans trop de difficultés par les petites mains des enfants.

Les chiffres sont un peu moins préoccupants en ce qui concerne les médicaments délivrés sans ordonnance. On apprend en effet que 18 % des grands-parents et 8 % des parents conservent ces derniers à des endroits accessibles.

A ce sujet, on note que les analgésiques (anti-douleur) et les antipyrétique (anti-fièvre) sont les médicaments en vente libre à l’origine du plus grand nombre d’ingestions accidentelles par des enfants.

Ce sont les opiacés (du type morphine) qui sont quant à eux en tête de la triste liste des médicaments délivrés sous prescription ayant entraîné une visite aux urgences.

Il est donc vivement conseillé aux grands-parents qui reçoivent leurs petits-enfants chez eux d’être particulièrement attentifs à cette problématique, et de ranger leurs médicaments à un endroit que les petites mains ne pourront pas atteindre.