Les graisses saturées mauvaises pour le cerveau

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Selon une étude américaine, les "mauvaises graisses" ne seraient pas seulement néfastes pour le coeur, mais aussi pour le cerveau...

Les graisses (lipides) se divisent en deux catégories : les acides gras saturés et les acides gras insaturés. Alors que les premiers (beurre, viandes rouges…) sont qualifiés de « mauvaises graisses », les seconds (huiles végétales…) sont estampillés « bonnes graisses ».

C’est l’impact de ces dernières sur le fonctionnement du cerveau que les chercheurs du Brigham and Women’s Hospital de Boston ont tenté de déterminer…

Pour ce faire, 6000 femmes de plus de 65 ans ont été suivies pendant plusieurs années. Alors que leur alimentation, et plus particulièrement leur consommation de graisses, était scrutée avec précision, les dames ont régulièrement passé différents tests cognitifs.

Les résultats, publiés dans la revue Annals of Neurology, ont mis en lumière un lien entre la consommation de graisses saurées et la diminution de la mémoire, des capacités de traitement de l’information, ou encore du raisonnement.

Les acides gras saturés sont donc de « mauvaises graisses », et ce à plusieurs égards.