Les causes et les types de pertes auditives

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

“Être incapable de voir vous isole des choses ; Être incapable d’entendre vous isole des êtres.” (Emmanuel Kant)

Beaucoup de personnes malentendantes souhaitent connaître la cause de leur problème. La surdité peut cependant avoir plusieurs origines et il n’est pas toujours possible d’en déterminer avec précision la nature exacte. La terminologie audiologique la plus utilisée repose sur une identification de l’endroit ou des endroits dans la chaîne auditive présentent une faiblesse. On parle dans ce contexte de pertes auditives de perception, de transmission ou mixtes.

Pertes auditives de perception

Dans le cas de pertes auditives de perception, le problème se présente dans le limaçon (perte auditive cochléaire), par exemple en cas de dommage aux cellules ciliées (externes et/ou internes). Le problème peut également se situer au niveau du système nerveux auditif. Les pertes auditives de perception sont irréversibles. Dans de nombreux cas, la seule solution réside dans le port d’appareils auditifs.

Pertes auditives de transmission

Dans le cas de pertes auditives de transmission, le problème se situe au niveau de la transmission mécanique du son qui entre dans l’oreille. Le son ne peut pas atteindre le limaçon ou seulement en partie. Des problèmes sont susceptibles d’apparaître à tous les endroits où le son est transformé en un mouvement mécanique. Pour le moment, la plupart des pertes auditives de transmission peuvent être résolues de manière quasi parfaite par les spécialistes ORL par des interventions chirurgicales ou un traitement médicamenteux. Les appareils auditifs donnent également d’excellents résultats, sauf contre-indication.

Pertes auditives mixtes

Dans le cas de pertes auditives mixtes, les problèmes se présentent non seulement dans le limaçon mais aussi pendant la transmission des sons.

Les pertes auditives peuvent se présenter tant pour une oreille que pour les deux oreilles. La perte auditive à une oreille s’appelle une perte monaurale. En cas de perte auditive aux deux oreilles, on parle de perte auditive binaurale ou bilatérale. En pratique, 80% des tests pratiqués sur des personnes souffrant de problèmes d’audition révèlent des pertes auditives bilatérales. C’est également la raison pour laquelle les corrections auditives doivent la plupart du temps se faire avec deux PCA ou appareils auditifs.

La perte bilatérale, c’est-à-dire aux deux oreilles, peut être égale ou différente pour chaque oreille. Si la perte est identique aux deux oreilles, on parle d’une perte symétrique. Si la perte est différente entre les deux oreilles, on parle de perte asymétrique.

Les pertes auditives peuvent également être réparties en fonction de leur gravité, grâce à un audiogramme tonal ou à un audiogramme vocal.