Les antioxydants, nos alliés pleine forme !

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Que sont les antioxydants ?

Lorsqu’ils sont en cours de maturation, les fruits et légumes doivent se protéger contre l’oxydation produite par la photosynthèse. Ils développent alors des pigments et leurs couleurs chatoyantes témoignent de leur taux en substances protectrices qui portent le nom d’antioxydants.

En général, plus un légume est coloré, plus il est riche en antioxydants. Cependant, la pâleur de certains aliments, comme l’ail, n’est pas pour autant synonyme d’absence de ceux-ci. Les antioxydants se transmettent à notre organisme et participent à la lutte contre les radicaux libres endogènes (causés par un certain pourcentage « nocif » d’oxygène) ou engendrés par un mode de vie délétère.

En principe, chaque couleur correspond à une famille d’antioxydants, laquelle exerce une action spécifique. C’est pourquoi, il est important de varier sa consommation de fruits et légumes, afin de bénéficier de la protection de chaque groupe d’antioxydants.

Pourquoi a-t-on besoin d’antioxydants ?

L’industrialisation et la culture intensive sont à l’origine d’un appauvrissement considérable des nutriments contenus dans l’alimentation. Non seulement nous ne consommons plus assez de fruits et légumes, leur préférant des produits d’origine animale – riches en graisses saturées - ou des sucres raffinés, mais ces végétaux ne contiennent plus les vitamines, minéraux et substances capables de nous armer contre les diverses formes de pollution !

Si notre espérance de vie a considérablement augmenté depuis un siècle, de nombreuses maladies dites « de civilisation » détériorent la qualité de ces années de sursis ! Cancers et maladies cardio-vasculaires se généralisent. L’obésité touche de plus en plus les jeunes générations, source de développement du diabète. La mauvaise alimentation n’est pas sans conséquence et, alliée à une sédentarisation accrue, pose les jalons des maladies dégénératives.

Comment compenser les effets néfastes de la malbouffe ? En consommant davantage de fruits et légumes, pourvus en antioxydants protecteurs ! Source de bienfaits, les végétaux sont riches en fibres indispensables à la bonne absorption des nutriments au niveau intestinal. Ils sont pourvus en eau et pauvres en matières grasses !

Conseils alimentaires

- Pour profiter de l’ensemble des bienfaits des antioxydants contenus dans les fruits et légumes, variez le ton ! 5 couleurs sont dominantes : rouge, jaune, blanc, vert et bleu-violet. Les végétaux les plus foncés, parfois au sein d’une même famille, sont souvent davantage pourvus en antioxydants que leurs homologues plus pâles. Optez pour le raisin noir plutôt que le blanc, le pamplemousse rose ou encore l’oignon rouge plutôt que leurs frères blancs !

- Mangez vos fruits et légumes avec leur peau ! Celle-ci détient la moitié des antioxydants contenus dans le fruit.

- Achetez des fruits et légumes bio : si leur différence de qualité nutritionnelle est parfois controversée, leur moindre toxicité ne l’est pas ! Sans compter qu’ils peuvent être consommés sans être pelés, après avoir été lavés, contrairement aux végétaux issus de l’agriculture conventionnelle qui retiennent des produits toxiques sous la peau !

- Quant à la cuisson, les règles diffèrent selon les aliments. De manière générale, la cuisson courte à la vapeur est recommandée afin de préserver le contenu en antioxydants. Certains fruits et légumes gagnent à être consommés crus, d’autres cuits. C’est le cas de la tomate, dont le lycopène est libéré lors de la cuisson et gagne en biodisponibilité.

P.-S.

-  Couleur Santé, J. Pincemail et F. De Keuleneer, éditions Françoise Blouard, 2008
-  www.doctissimo.fr