Les Smartphones pour seniors

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

En Belgique, le nombre des plus de 55 ans explose et d’ici 2050, 40% de la population aura plus de 65 ans. A l’heure actuelle, seuls 27% des 65 ans et plus utilisent un smartphone.


Parmi ces utilisateurs, ceux qui utilisent le surf sur internet mobile représentent 21% et l’envoi de mails ou l’utilisation d’applications dégringolent à 18%. Pourtant, les seniors ne sont pas réticents face à l’usage d’un smartphone, loin de là. Le problème, selon eux, réside dans le fait que les smartphones ne sont pas adaptés aux seniors. C’est pourquoi des smartphones conçus spécialement pour eux font une entrée remarquée sur le marché.

Ces smartphones sont déjà disponibles depuis plus d’un an. Sur ces appareils, tout a été réalisé de manière à ce qu’ils soient adaptés à l’utilisation que pourraient en faire les seniors.

Les spécificités

1) L’écran est plus grand que la moyenne pour permettre une meilleure visibilité (4,5 pouces ou 11 cm de diagonale).
2) Une petite vibration, chargée de confirmer chaque touche pressée sur l’écran, fait son apparition.
3) Il y a des touches physiques sur les côtés qui permettent de prendre des photos et de régler la luminosité.
4) Pour la plupart des opérations, on retrouve un gros bouton vert « confirmer » et un rouge « annuler ».
5) A la place du légendaire « scroll » des smartphones classiques (faire glisser son pouce vers le haut ou le bas pour faire défiler la page), des boutons de défilement sont présents dans les menus (flèches pour aller vers le haut et vers le bas).
6) L’interface est simplifiée. Sur l’écran d’accueil, on retrouve simplement le clavier de téléphone, la messagerie et les photos.
7) Après l’écran d’accueil, on retrouve l’écran consacré aux applications. Certaines d’entre elles, les plus populaires, sont déjà installées (Skype, Facebook, Whatsapp). Le senior pourra bien évidemment en télécharger d’autres s’il le souhaite.

Pour le prix d’un tel smartphone, il faut compter le prix d’un smartphone classique, soit un montant qui varie entre 200 et 350 euros.

En Belgique, le marché des seniors reste une niche (comparé à d’autres pays comme les Pays-Bas). GfK recense 66 000 téléphones pour personnes âgées vendus en 2012 (6% de plus qu’en 2013). En 2015, on en vendait 10% de plus, soit 97 000 téléphones.

C’est une belle croissance mais les chiffres restent encore relativement faibles. En effet, les 97 000 téléphones vendus ne représentent que 3% des ventes totales de smartphones en Belgique. Pourtant, les fabricants ne se démontent pas et affirment que tôt ou tard, la tranche des aînés s’imposera comme un marché d’avenir.