Les Belges sont-ils généreux ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Dans sa dernière publication, l’Institut pour un Développement Durable présente quelques indicateurs sur la générosité des Belges.

Alors, le Belge, généreux ? Oui, mais...

Quand il s’agit de donner de l’argent, seul un ménage belge sur 5 répond présent. En moyenne, le ménage donateur offrira 300 € par an.

Le nombre de foyers donateurs augmenterait certainement si l’on tenait compte des achats de produits (Télévie, Cap 48...). Hélas, on ne dispose pas des données fiables pour ce type de donations.

Par ailleurs, plus le revenu du ménage est élevé, plus celui-ci a de chances de se retrouver dans la catégorie des "ménages donateurs". Par contre, quand le revenu augmente, la proportion donnée diminue... En clair, les personnes plus aisées sont plus nombreuses à donner, mais elles donnent proportionnellement moins.

Le rapport nous apprend également que les chiffres qui concernent les donations ont tendance à stagner depuis la fin des années 90’.

En matière de "bénévolat" - ou plutôt d’"engagement social", notion plus large incluant notamment le militantisme politique - la Belgique peut compter sur un peu plus de 300.000 généreux de 12 ans et plus. Ceux-ci offrent en moyenne 39 minute de leur temps hebdomadaire à la cause qu’ils défendent.

Ce sont les pensionnés qui consacrent le plus de temps à ce type d’activités. Les non-travailleurs (par exemple les chômeurs ou les personnes au foyer) sont ceux qui y consacrent le moins de temps.

Les chiffres de l’engagement social sont plutôt faibles. L’économiste Philippe Defeyt, président de l’Institut pour un Développement Durable avance une explication probable : il y a peut-être moins à "faire" en Belgique que dans d’autres pays, au vu de l’importance des services publics de notre royaume.

Toujours est-il que les besoins sur le terrain sont vécus comme nombreux et variés. Par ailleurs, on entend fréquemment des plaintes sur la baisse du bénévolat...

Les Belges sont donc à la traîne tant quand il s’agit de donner du temps que de l’argent... Bilan : peut mieux faire !