Le vin sent le soufre !

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Le vin, peu importe sa qualité, comporte souvent - à l’exception des vins dits naturels - des traces de soufre, un élément principalement utilisé comme agent stabilisateur. Mais quels sont les autres impacts du soufre sur le vin, et quels effets sur notre santé ?

Le soufre, présent dans le vin sous forme de sulfite, sert de stabilisateur. En effet, il va mettre fin au processus de fermentation, le vin ne va donc plus évoluer.

L’oxydation, autre attaque possible sur le vin, sera également contrée par le soufre. Car, l’oxygène présent dans l’air vieillit le vin. Il est donc important de bien maîtriser l’oxydation du vin. Un vin trop vieux perdra beaucoup de sa saveur.

Or, le soufre est un excellent antioxydant. Dans les cuves, il facilite l’apparition de l’alcool et l’augmentation de la concentration en sucre, en bloquant l’oxygène. Et en bouteille, il permet au vin de vieillir et de se bonifier sans perturbations extérieures.

Mais, la consommation de soufre n’est pas sans danger pour l’organisme. Le dioxyde de soufre contenu dans le vin attaque les voies respiratoires, et une fois dans l’organisme, il attaque la paroi des cellules.

Enfin, il ne faut pas oublier le cas particulier des personnes allergiques à cette substance.

Cependant, rassurez-vous, à l’échelle d’un verre ou même d’une bouteille, la quantité de soufre est bien trop minime pour nuire à la santé.

Après tout, Louis Pasteur considérait bien cela comme : « le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit ».

pour en savoir plus sur le vin, allez voir notre article : http://www.fiftytoo.be/fr/Vin-rouge...