Le tutorat en entreprise : les seniors sont enthousiastes

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Les salariés seniors se disent de plus en plus séduits par le tutorat en entreprise. Les plus de 60 ans sont d’ailleurs les plus enthousiastes sur le sujet.

Une récente étude a interrogé plus de 1600 salariés de 45 ans et plus à ce propos. Il ressort que dans une grande majorité des cas, il est perçu comme une bonne solution par les seniors.

Associée au recrutement des jeunes, à la transmission des compétences, à une meilleure intégration des nouvelles recrues ou encore à l’accompagnement des parcours de mobilités internes de salariés, cette idée est particulièrement plébiscitée par les sondés. En effet, près de 65% des seniors se dit prêt à se porter candidat au tutorat (avec même un pic à 73% pour les 60 ans et plus).

Ce nouveau mécanisme est favorablement accueilli par les cadres et les professions intellectuelles supérieures, avec 64% de retours positifs. Les ouvriers l’accueillent favorablement à hauteur de 55%.

Globalement, un tel dispositif peut permettre s’il est correctement mis en place, de favoriser un prolongement de l’activité professionnelle des seniors dans de bonnes conditions. Ce facteur d’amélioration est important, car un récent baromètre a montré que pour une majorité d’entre eux, la situation au travail a une marge conséquente de progrès.

Les seniors qui ne sont pas disposés à vouloir s’engager dans le tutorat émettent principalement l’idée qu’ils ne sont pas forcément compétents pour être tuteur, le métier étant une chose, la pédagogie en étant une autre.

L’étude soulève également un autre enseignement : 63% des seniors envisagent de poursuivre leur activité au-delà de l’âge de la retraite, et ce à taux plein. Bien sûr, des raisons économiques expliquent en partie ce chiffre, mais une autre raison mise en avant par les seniors eux-mêmes est la réelle volonté de transmettre des savoirs, savoir-faire et savoir-être qu’ils ont acquis tout au long de leur vie professionnelle.