La pollution de nos villes annule les bienfaits de la marche urbaine

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

La marche est une activité fortement recommandée pour ses bienfaits sur notre santé physique et mentale. Pourtant, aujourd’hui, nos rues sont si polluées, que les avantages de la marche urbaine sont remis en question.

Pour les seniors souhaitant entretenir leur corps en douceur, il n’y a rien de plus simple que la marche. Il est conseillé de marcher au moins 30 minutes par jour, en allant faire ses courses, rendre visite à des amis, ou encore faire un tour de quartier. Mais dans un monde où la pollution augmente jours après jours, quels sont vraiment les risques d’une promenade citadine ?

Les risques de la pollution

Selon une étude des chercheurs de l’Imperial College de Londres, les bienfaits de la marche urbaine seraient annulés par l’importante pollution de nos capitales. En effet, marcher dans les rues encombrées de voitures affecte la santé cardiovasculaire et pulmonaire des plus de 60 ans. Il est prouvé qu’une courte exposition aux particules fines, au dioxyde d’azote ou autres polluants s’échappant des véhicules diesel est un risque pour les poumons des aînés. Aussi dangereuse pour le fonctionnement respiratoire, la pollution de l’air met donc en péril notre santé. Le nombre de décès prématurés attribuables à ces pathologies a augmenté. Chaque année dans le monde, plus de 5,5 millions de personnes succombent aux effets de la pollution.

Plus de détails sur l’étude britannique

Afin de mener leur étude à bien, les chercheurs de l’Impérial College de Londres ont demandé à 119 volontaires, dont 40 souffrant de BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) et 39 de maladies coronariennes, de marcher le long de célèbre avenue londonienne Oxford Street ou dans les allée de Hyde Park. Le taux de pollution de l’air a été mesuré à chaque promenade. La répartition des marcheurs à été faite aléatoirement, et pour ne pas fausser les résultats, il a été demandé aux fumeurs de ne pas fumer pendant les douze mois de l’étude.

Résultats des recherches

Bien sûr, les taux de polluant sont plus élevés sur Oxford Street que dans Hyde Park. Les résultats ont ainsi pu être comparés. Après une promenade dans Hyde Park, les marcheurs ont vu leurs fonctions respiratoires améliorées, leur rigidité artérielle a diminué. Les effets positifs de la marche étaient encore présents 26h après la promenade. Au contraire, ces bienfaits n’ont pas été constatés après les promenades dans l’avenue du centre ville londonien. Essoufflements, gêne respiratoire, toux, crachats, ces symptômes produits à cause d’une obstruction des bronches ont été signalés après une promenade de deux heures dans la zone commerciale d’Oxford Street. Les résultats de cette étude ne s’adressent pas seulement aux seniors, les enfants aussi sont affectés pas la pollution urbaine.

Faut-il arrêter de marcher ?

Les promenades en zone urbaine, dans les rues surchargées ne sont pas bonnes pour votre santé. Toutefois cela ne signifie pas qu’il faille rayer la marche de vos activités favorites, au contraire. Les bienfaits de la marche sont réduits en ville mais l’activité sportive légère est bénéfique en zone non polluée ! Lors d’une interview pour le Figaro, le Dr Fan Chung insiste : « Ces résultats ne doivent pas être considérés comme un obstacle à la marche par toutes les personnes âgées qui ne pratiquent plus que cet exercice physique. Mais il est important que chacun pratique une activité physique dans un environnement non pollué ». Et puis, de plus en plus de solutions sont mises en place pour lutter contre le taux de pollution élevé ! Alors hors de question de s’enfermer à la maison !

Pour en savoir plus sur les bienfaits de la marche et les solutions pour éviter les promenades en zone polluée ou en solitaire, lisez notre article Adeptes de la marche ? Inscrivez-vous en club !