La parité démoralise l’homme belge !

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

C’est une étude réalisée par l’Université de Gand qui relève cette surprenante conjoncture.

Menée sur un échantillon de 1.054 couples d’hommes et de femmes, âgés de 18 à 65 ans, l’enquête a confronté la santé psychique des couples, où la femme et l’homme ont une activité professionnelle, avec celle où la femme reste au foyer.

Force est de constater que l’ homme présente des symptômes dépressifs - agitation, stress, perte d’appétit et libido en berne - lorsque sa compagne touche un salaire plus élevé que le sien, et travaille de surcroît à plein temps.

Le moral est atteint à fortiori, lorsqu’il doit contribuer aux tâches ménagères. Ce qui n’est pas le cas de la femme, qui s’en accomode la plupart du temps.

Selon le professeur en sociologie Piete Bracke, de l’université de Gand, les hommes intérrogés craignent de perdre leur "statut" au sein du couple.

L’étude voulait démontrer que la Belgique était sur la voie d’une société égalitaire entre les sexes. Il semblerait que nous en sommes encore loin...

Les femmes actives devront encore trouver un peu de temps pour les tâches ménagères, après leurs heures de travail et ne pas trop compter sur leur partenaire masculin...