La fête des grands-mères : les origines de ce jour particulier

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Ce dimanche 4 mars, comme chaque premier dimanche de mars, c’est la fête des grands-mères ! L’occasion de profiter des petites attentions de votre famille et de vous faire chouchoutée un peu plus que d’habitude ! Cette semaine, Fiftytoo revient sur les origines de cette fête annuelle !

Chaque année en mars nous célébrons les grands-mères, un jour spécial pour vous mesdames qui avez vu vos propres enfants donner la vie. Les grands-mères ont une place particulière dans le cœur des petits-enfants, à la fois confidente, compagne de jeux, source de savoir, cuisinière idéale, conseillère, complice… Vous êtes cette deuxième maman qui ne gronde pas.

Mais d’où nous vient la fête des grands-mères ?

Si aujourd’hui cette célébration est fêtée dans quelques pays européens, il faut savoir que la fête des grands-mères n’existe pas depuis longtemps. Cette année nous fêterons la 31ème édition. Moins célèbre que la fête des mères, la fêtes des grands-mères est en réalité une tradition officieuse, dont l’origine est purement commerciale ! En 1987, la marque française de café « Grand’Mère », célébrait ses 20 ans. Il s’agissait à l’époque d’une action marketing pour booster les ventes de la marque, pourtant, l’évènement à marquer le cœur des français. Depuis, chaque année, les grands-mères sont à l’honneur.

La tradition a traversé quelques frontières. Ce dimanche, les mamies belges seront, elles-aussi, au centre des attentions de leur petite famille.

Pourtant les avis divergent sur cette célébration. Quand certains pensent que fêter les grands-mères permet de renforcer les liens familiaux et de remercier celle qui a d’abord été une mère aimante puis une mamie, d’autres n’en voit pas l’utilité. Selon Ann Rocard, une grand-mère française et auteur de livres jeunesse mettant les grands-parents à l’honneur « Cela fait un peu double emploi avec la fête des Mères, puisqu’une grand-mère est forcément une maman ». Elle ajoute lors d’une interview pour LCI « Les rapports intergénérationnels sont très importants. Mais ils ne se créent pas grâce à ce type d’événements. ».

Une fête reconnue par la loi ?

La date de la fête des grands-mères est toujours fixée au premier dimanche de mars, la date change donc chaque année. Contrairement à la fête des Mères ou à la fête des Pères, elle n’est pas une fête officiellement reconnue par la loi. Et oui, la fête des grands-mères reste une fête officieuse. De plus, étant donné qu’elle n’a aucune origine historique ou religieuse, elle reste encore pour beaucoup une fête ayant pour seul but de faire gagner de l’argent aux entreprises… D’ailleurs ces dernières s’en donnent à cœur joie, puisque comme pour la Saint-Valentin par exemple, beaucoup se mettent aux couleurs de l’évènement : promotion, offres, cadeaux… toute action marketing est bonne à prendre.

Et les grands-pères alors ?

Depuis maintenant 10 ans, les grands-pères sont eux aussi célébrés chaque année en octobre. L’anecdote raconte qu’un certain Franck Izquierdo, originaire de Haute-Savoie, en France, aurait donné naissance à la fête des grands-pères grâce au modeste héritage que lui avait laissé son propre grand-père. Il revendique une volonté de renforcer les liens intergénérationnels, de quoi se démarquer de la fête des grands-mères dont l’origine est commerciale. Jaloux, ou pas, ce grand-père a permis à tous les papis d’avoir eux aussi droit à leur jour à célébrer.

Bien que l’évènement continue d’être critiqué pour ses origines commerciales, chaque année de nombreuses mamies sont mises à l’honneur et on espère que vous le serez aussi !