Insomnie et somnifères

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Contrairement à la croyance populaire, l’insomnie n’est pas une maladie, mais bien un symptôme. C’est une façon pour l’organisme de dire que quelque chose ne va pas.

Comment la soigner ? Que penser des somnifères ? Les réponses à toutes vos questions sont ici !

L’insomnie, c’est quoi ?

L’insomnie fait partie de la grande famille des troubles du sommeil. A ses côtés, on retrouve par exemple la narcolepsie ou encore le somnambulisme.

L’insomnie est un manque de sommeil fréquent et régulier. Elle se caractérise par un sommeil soit insuffisant, soit de mauvaise qualité. L’insomnie augmente avec l’âge et se rencontre plus fréquemment chez les femmes.

Différentes insomnies

2 types d’insomnie existent :

- l’insomnie aiguë : elle dure entre 1 et 3 semaines ;
- l’insomnie chronique : elle dure au moins un mois, et ce au moins 3 nuits par semaine. L’insomnie chronique est soit psychophysiologique soit secondaire à une pathologie.

Traitement de l’insomnie

Quand faut-il consulter ? Il arrive à tout le monde de passer une mauvaise nuit. Il ne faut pas s’en inquiéter outre mesure.

Cependant, lorsque ces "mauvaises nuits" commencent à influencer votre activité quotidienne, il est temps de s’en inquiéter. Vous éprouvez des difficultés à vous concentrer ? Vous avez des pertes de mémoire ? Vous sentez que vos problèmes de sommeil influencent négativement vos relations ?

Il est alors temps de consulter votre médecin ! Celui-ci vous posera une série de questions afin de définir la cause de votre insomnie. Attendez-vous à ce type de questions :

- A quelle heure vous couchez-vous habituellement ?
- A quelle heure vous levez-vous habituellement ?
- Quels médicaments prenez-vous ?
- Buvez-vous du café/de l’alcool ? Si oui, en quelle quantité ?
- Fumez-vous ? Si oui, en quelle quantité ?
- Vivez-vous un événement particulièrement stressant/perturbant ?
- ...

Soyez aussi sincère que possible : il en va de votre santé !

Les somnifères, qu’en penser ?

Plusieurs catégories de somnifères existent, chacun ayant ses caractéristiques propres.

Voilà ce que pense Test-Achats de l’utilité des somnifères qu’elle a étudiés :
- les benzodiazépines et autres substances apparentées aux benzodiazépines : à utiliser sous strict contrôle médical
- les antihistaminiques : déconseillés
- les méprobamates : formellement déconseillés
- les barbituriques : formellement déconseillés

Certaines plantes sont elles aussi réputées pour leur action contre l’insomnie. La valériane est la plante la plus étudiée dans le domaine. Cependant, les résultats ne sont pas univoques... Par contre, elle serait efficace comme antidépresseur médicamenteux !