Impôts : comment payer moins ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Envie de payer moins d’impôts sans risquer de finir derrière les barreaux ? Mais comment ? Déductions fiscales, réductions d’impôts... il existe plusieurs méthodes vous permettant de payer moins ! Prises isolément, elles peuvent paraître insignifiantes mais une fois additionnées, vous sentirez la différence !

Payer moins d’impôts : déductions fiscales

Chacun le sait, dans notre plat pays, la fraude fiscale est un sport national… Mais ici, pas question de frauder, mais bien d’utiliser les possibilités offertes par la loi. L’état vous permet en effet de déduire certaines dépenses de votre base imposable, alors ce serait dommage de vous en priver !

- Lorsque vous effectuez des donations en faveur de certains organismes, vous pouvez en déduire le montant de votre base imposable. Outre les organisations énumérées à l’article 104 du Code des impôts sur les revenus, le Roi publie chaque année une liste des institutions agréées.

Les libéralités faites en leur faveur permettent de bénéficier d’une exonération d’impôt correspondant au montant versé, pour autant que le don s’élève à au moins 40 euros, qu’il ne dépasse ni 346 100 euros ni 10% des revenus nets et que l’on dispose d’un reçu.

- Si vous versez une pension alimentaire à votre ex-époux(se) ou une contribution alimentaire à vos enfants ou encore à vos parents, vous pouvez déduire fiscalement 80% du montant versé.

Payer moins d’impôts : réductions fiscales

Il s’agit de dépenses auxquelles s’applique un taux d’imposition plus avantageux. A noter que les réductions ne sont pas automatiques : pour pouvoir en bénéficier, vous devez nécessairement en faire la demande.

- Les titres services et les chèques ALE bénéficient d’un taux d’imposition de 30 % (pour un montant maximum de 2 510 euros par an). A cet effet, une attestation fiscale à joindre à votre déclaration d’impôt vous est envoyée chaque année.

- 30 à 40 % des montants versés sur le compte épargne pension entre le 1er janvier et le 31 décembre peuvent être déduits. Le versement peut être fait d’une traite ou de manière échelonnée.

Attention : la réduction d’impôt vous sera accordée pour la dernière fois pour l’année durant laquelle vous atteindrez l’âge de 64 ans.

- En cas d’investissements visant une économie d’énergie, vous bénéficiez également d’une réduction d’impôts. Sachez que cette réduction d’impôts s’applique aussi à l’entretien annuel de votre chaudière. 40% du montant de la facture (avec un maximum de 2 770 euros par habitation) pourront bénéficier de cette réduction.

Payer moins d’impôts : contestation d’impôt

Le fisc vous demande de payer plus que ce que vous ne lui devez ? Un conseil : payez la totalité de ce qu’il vous réclame.

En effet, soit il vous donne tort, et cela ne changera rien à votre situation. Soit il vous donne raison, et il vous rendra votre argent avec des intérêts à un taux préférentiel de 7% ! (ce que vous n’obtiendrez dans aucune banque…)

Par ailleurs, si vous demandez de ne pas payer tout de suite une partie de votre dette fiscale, vous risquez de devoir payer des intérêts de retard dans le cas où le fisc vous donne tort.