Hernie discale : symptômes, traitements...

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

60% des Belges connaissent un jour ou l’autre des douleurs au niveau du dos... Et 2 fois sur 100, c’est une hernie discale qui en est la cause !

Particulièrement douloureuse et invalidante, la hernie peut cependant être soignée. Qu’est-ce qu’une hernie ? Quels sont les symptômes d’une hernie discale ? Comment la traiter ? Fiftytoo répond à vos questions.

Hernie discale : c’est quoi ?

Pour bien comprendre en quoi consiste une hernie discale, voici quelques notions de base.

La colonne vertébrale est constituée de 33 vertèbres, dont 24 vertèbres mobiles. Pour donner de la souplesse à la colonne et pour amortir les chocs éventuels, ces vertèbres mobiles sont séparées par des disques intervertébraux.

Par ailleurs, on parle de hernie quand un organe sort de sa position habituelle.

Il y a donc hernie discale lorsqu’une partie d’un disque intervertébral glisse en dehors de sa position, entraînant une compression et, inévitablement, une douleur.

Une hernie discale peut survenir dans n’importe quelle région de la colonne vertébrale. On observe cependant que 80% des hernies discales touchent les vertèbres lombaires.

Hernie discale : les symptômes

Les symptômes diffèrent selon les vertèbres touchées.

Si vous souffrez d’une hernie discale lombaire, vous constaterez des douleurs dans le bas du dos (on parle de douleurs lombaires ou de lombalgie) ainsi que des douleurs, engourdissements et autres fourmillements dans les jambes.

En cas de hernie discale cervicale, ce seront des douleurs au cou, à la base du crâne et/ou à l’épaule qui vous alerteront. Ces douleurs peuvent dans certains cas aller jusque dans le bras, voire les doigts. Ici aussi, elles peuvent s’accompagner de fourmillements ou d’engourdissements dans la main.

Enfin, des douleurs en « ceinture » entre deux côtes, ou dans l’abdomen vous avertiront d’une éventuelle hernie discale dorsale (thoracique). À noter que celle-ci est nettement moins fréquente que les deux premières.

Hernie discale : la traiter

Dans certains cas, un peu de repos suffit... Mais bien souvent, il faudra un traitement médical, voire, plus rarement, une opération chirurgicale, pour venir à bout d’une hernie discale.

- Médicaments :

La prescription d’antalgiques, anti-inflammatoires et décontractants musculaires (combinés à un strict repos) peut dans certains cas suffire à relâcher la pression, et ainsi permettre à la hernie de se réintégrer, ou d’être éliminée par le corps.

- Infiltration :

L’infiltration, qui consiste en l’injection d’anti-inflammatoires, si elle ne traite pas la hernie discale, peut soulager la douleur temporairement. Elle est administrée dans les cas où les traitements médicamenteux par voie orale s’avèrent inefficaces.

- Ostéopathie et/ou kinésithérapie :

Des séances de kinésithérapie et/ou d’ostéopathie peuvent également soulager ces maux de dos.

Hernie discale : l’opération

En dernier recours, l’opération peut être envisagée.

L’opération classique est effectuée sous anesthésie générale et dure environ 1h30. Le lendemain, le patient peut déjà se lever ! L’hospitalisation dure quelques jours ; la convalescence à domicile dure de trois à quatre semaines.

Une méthode dite "mini invasive" ou "microchirurgicale" a également été développée. Elle s’effectue sous anesthésie locorégionale et dure 20 minutes. Conséquences : les suites de l’opération sont moins contraignantes.