Faire du volontariat : comment choisir ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

La misère, les catastrophes naturelles, les maladies incurables… Chaque jour, les médias nous abreuvent de nouvelles images de détresse. Chaque jour, elles nous prouvent un peu plus que la planète et ses habitants ont besoin de nous.

Vous sentez en vous l’envie d’apporter votre aide, mais vous ne savez pas vraiment comment… ?

Il existe 1000 façons d’agir !

Choisissez un secteur qui vous touche

Première chose à déterminer : le secteur qui vous touche le plus, et qui par là même vous semble prioritaire. Ce choix est lié à votre vécu et votre sensibilité. Il est très personnel et ne dépend que de vous.

Voici les différents domaines dans lesquels vous pourriez avoir envie de vous investir :

- Enfance et jeunesse
- Santé et handicap
- Formation et éducation
- Droits de l’homme
- Art et culture
- Sport
- Aide sociale
- Environnement
- ...

Utilisez vos qualités et compétences

Pour prendre votre décision, il est également important de savoir ce que vous êtes capable de donner. Si vous êtes d’une sensibilité à fleur de peau, il est par exemple peu recommandé de proposer vos services au service d’oncologie d’un hôpital...

Ne sous-estimez pas vos capacités ! Vous êtes empathique, bricoleur, pédagogue, drôle, bon en dessin… ? Il n’y a pas une qualité qui ne puisse être utilisée en faveur des moins chanceux !

Pensez également aux compétences professionnelles que vous avez acquises tout au long de votre carrière. Si vous avez été (ou êtes toujours) enseignant, infirmier, artisan ou encore vendeur, pensez à mettre cette expérience professionnelle à profit grâce à une activité qui les exploite un minimum.

En enfin, n’oubliez pas le facteur temps : vous ne vous dirigerez pas vers le même type d’activité si vous disposez d’une heure ou de 2 jours à consacrer aux autres. Tenez compte de vos disponibilités et surtout de vos envies !

Sentez-vous utile

Les volontaires sont unanimes : l’aide humanitaire est très enrichissante. Il n’est pas nécessaire d’accomplir quelque chose d’exceptionnel pour éprouver de la satisfaction. Bien souvent, le simple fait d’aider donne déjà la sensation incomparable d’être utile. En effet, quoi de plus gratifiant que de voir que sa contribution, aussi modeste soit-elle, « fait la différence » ?

Bien souvent, le simple fait de constater sa propre utilité booste également l’égo et la confiance en soi. On se découvre de nouvelles capacités personnelles, on réalise que l’on a en soi la possibilité de transformer quelque chose de mauvais en quelque chose de bon... Tous ces mécanismes intérieurs nous apportent une bonne dose de tonus et de sérénité !

Chez certains volontaires, c’est le facteur humain qui prédomine. Faire de nouvelles rencontres, partager une expérience... autant de perspectives qui incitent de nombreuses personnes à se lancer dans l’aventure du volontariat.

Avez-vous des attentes particulières ? Réfléchissez à ce que vous souhaiteriez trouver dans cette expérience : cela vous permettra de mieux vous orienter. En effet, quand on se sent utile, on est plus efficace !

Alors, vous êtes prêt à vous lancer dans l’aventure ?

P.-S.

Plus d’infos sur http://www.volontariat.be