Et si les seniors retournaient à l’école ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

De nombreux aînés reprennent leurs études dans le cadre d’universités inter-âges ou en tant qu’auditeurs libres. Et vous ?

Que ce soit consécutif à la perte d’un emploi, pour se mettre à jour ou encore par curiosité intellectuelle, le retour aux études peut s’avérer plus riche et intéressant qu’on ne le pense.

Il est possible de se former, d’apprendre et de se cultiver à tout âge, même au moment de la pension. Se (re)lancer dans des études est un vrai défi pour soi-même, et la certitude de mener une saine activité.

Alors bien sûr, les places sont chères, les frais d’inscription sont élevés, et in fine peu osent s’inscrire. Mais si par bonheur, vous franchissez le pas, vous aurez fait le plus dur… Plusieurs solutions se présentent alors à vous : les cours par correspondance, l’université ou encore les formations professionnelles. Tout cela représente de belles expériences, mais aussi du pain sur la planche…

L’objectif numéro 1 des « aînés étudiants » est de rester dans le coup, dans un monde nourri de nouvelles technologies. Et si ces technologies pallient parfois le sentiment d’isolement, elles représentent souvent une appréhension pour les seniors.

Pour ceux et celles qui ont encore une poignée d’années à passer sur le marché du travail, le retour aux études est une solution utile car elle rafraichit nos compétences et connaissances. Cette « mise à niveau » est moins une menace qu’une réelle opportunité.

Dans tous les cas, retourner sur les bancs de l’école demande du courage et de la persévérance. L’obstacle souvent rencontré chez les seniors est le manque de confiance. Pour réussir, il faut ainsi croire en ses chances et se persuader qu’on est capable d’y arriver.

Pour ce faire, le projet doit être bien préparé. En outre, le soutien de son environnement proche est essentiel car la reprise d’études impose de travailler le soir et souvent le weekend, ce qui peut nuire à la vie de la famille. Tout ceci demande donc une mobilisation et une énergie qu’il faut anticiper.

« On commence à vieillir quand on finit d’apprendre », dit un proverbe japonais !