Des plantes pour une dépollution naturelle de votre intérieur !

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Au sein de notre foyer, endroit où l’on se sent en sécurité, nous ne sommes malheureusement pas à l’abri de substances toxiques. En effet, les matériaux d’isolation, de construction, les éléments de décoration, les parfums d’ambiance, les systèmes de chauffage, les ordinateurs... sont des sources de pollutions. Comment faire pour éviter de se laisser contaminer ?

Rassurez-vous, il existe un moyen très simple et efficace de purifier votre habitation : adoptez des plantes dépolluantes !

Comment les plantes nettoient-elles l’air ?

La plante absorbe les polluants de l’air grâce à ses feuilles. Ensuite, des micro-organismes vivant dans les racines de la plante transforment ces polluants en produits organiques qui vont servir de nourriture à la plante.

Un deuxième processus intervient dans la purification de l’air par les plantes, on le nomme le processus de transpiration : la plante émet de la vapeur d’eau qui va améliorer le taux d’humidité de votre maison.

Bien entendu, chaque plante à ses caractéristiques et de ce fait, agit sur un certain type de pollution.

Quelques plantes dépolluantes sélectionnées pour vous :

1. L’Azalées : contre l’ammoniac

Où trouve-t-on de l’ammoniac ? Dans les produits dégraissants et de nettoyage du sol.

Quels sont les effets de l’ammoniac ? Irritations des yeux et du système respiratoire, maux de têtes, nausées et manque d’appétit. Mettez cette plante dans la cuisine ou dans les toilettes.

2. Le dracaena marginata : contre le xylène du benzène, le formaldéhyde et le trichloréthylène

Où trouve-t-on ces produits ?
- Le xylène du benzène : dans les peintures, les vernis, les colles, les décapants et l’essence.
- Le formaldéhyde : dans l’encens, les colles, les mousses d’isolation, les peintures, les résines et les tissus d’ameublement (il est utilisé pour donner de la tenue aux tissus).
- Le trichloréthylène : dans les revêtements des sols, les plafonds et les murs.

Quels sont les effets de ces produits ?
- Le xylène du benzène : des maux de tête, des étourdissements, la nausée et des vomissements.
- Le formaldéhyde : des irritations de la peau, du nez, de la gorge, des yeux, c’est également un allergène.
- Le trichloréthylène : Cette substance aurait un effet cancérigène bien que les preuves soient insuffisantes. Cette plante trouvera très bien sa place au milieu de votre salon.

3. Le cactus : contre les ondes électromagnétiques

Contre quels types d’ondes électromagnétiques ? Celles des tubes cathodiques des téléviseurs et des ordinateurs.

Quels sont les effets de ces ondes ? Rien n’a encore pu être prouvé dans ce domaine, cependant, certaines personnes sensibles souffrent rapidement de céphalées lorsque elles sont exposées à ce type d’ondes. Placez un cactus à côté du téléviseur ou de l’ordinateur.

4. Le philodendron : contre le pentachlorophémol ou PCP

Où trouve-t-on le PCP ? Il est omniprésent dans les produits de traitement du bois.

Quels sont les effets du PCP ? Migraines, sueurs, hyperthermies, tachycardies, irritations des muqueuses. Disposez des philodendrons un peu partout dans la maison.

Quelques recommandations

Plus une plante consomme d’eau, plus elle génère de l’humidité et plus elle est efficace pour éliminer les polluants.

Mais attention aux moisissures qui sont elles aussi considérées comme polluantes pour leurs effets allergènes. Un petit truc pour éviter leur propagation : placez sur la terre de vos plantes une couche de petits cailloux ou de graviers pour aquarium. L’eau passera au travers et les moisissures ne se formeront pas !

P.-S.

Quelques sites :

- www.aujardin.info
- www.bio-sante.fr

Des Livres :

- Les 45 meilleures plantes pour purifier l’air de votre maison, L. Hodgson Edition Transcontinental –Québec 2000

- Les plantes qui purifient l’air de votre maison, C. Baudet , M.D. Guihard, E. Mayer,, Edition Anagramme 2007