Des baies contre le vieillissement du cerveau

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Grâce à leur forte teneur en antioxydants, les mûres, fraises et autres myrtilles aideraient à ralentir le vieillissement de notre cerveau. C’est ce que nous apprend une récente étude menée par deux chercheurs américaine.

Vieillissement et cerveau

En 2010, 29 % de la population belge était âgée de plus de 50 ans, contre 26 % en 1990. La Belgique, comme de nombreux autres pays, fait face à un vieillissement de sa population.

Le phénomène soulève plusieurs questions, dont celle de l’accroissement du nombre de cas de maladies liées au déclin mental. Dès lors, la prévention basée sur l’alimentation est une voie intéressante à explorer, car naturelle et peu onéreuse.

Avec cette problématique à l’esprit, les Pr Barbara Hale-Shukitt de la Tufts University et le Dr Derek R. Fisher du Département de l’Agriculture de Boston se sont penchés sur l’impact que pouvait avoir la consommation régulière de baies sur le vieillissement du cerveau.

Pourquoi ?

Les baies rouges contiennent de grandes quantités d’antioxydants, connus pour contribuer à protéger les dommages causés par les radicaux libres.

Mais plus que cela, les baies aideraient à favoriser la communication entre les neurones, dont les connexions sont endommagées à cause de l’âge. Conséquence : en consommant des baies, les capacités du cerveau s’améliorent !

Quels fruits et en quelle quantité ?

Le choix est vaste : myrtilles, cassis, mûres, airelles, fraises, framboises... Qu’ils soient rouges ou noirs, ces fruits ont les mêmes effets positifs sur le vieillissement du cerveau !

En ce qui concerne la quantité, quelques baies quotidiennes sont suffisantes.

Et le vin ?

Les produits tels que le thé et le vin rouge (consommé modérément, cela va sans dire !) auraient également un effet positif sur la mémoire !