Côté cuisine : Réduisez vos déchets !

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Outre le fait que cette démarche est écoresponsable, elle permet de gagner de la place et d’économiser des sacs poubelle ! Afin de réduire ses déchets, on peut entreprendre plusieurs actions.

La cuisine est certainement la pièce de la maison ou l’on produit le plus de déchets. Entre les emballages, les restes de nourriture, et autres sortes de détritus, on en arrive vite à des montages de sacs poubelles devant la maison. Voici donc quelques astuces pour y remédier :

Prévoir ses repas pour la semaine

Cette organisation évite le gaspillage. En effet, on a souvent tendance à beaucoup trop acheter en faisant nos courses car on a peur de manquer.

Cuisiner maison !

Éviter au maximum les produits industriels, sur-emballés, et les plats préparés, quand on peut tranquillement cuisiner à la maison. Ces articles produisent des tonnes de déchets.

Fabriquer ses produits d’entretien

Arrêter d’acheter des produits d’entretien est une bonne idée. Ils prennent inutilement de la place, coûtent chers et contiennent souvent des produits chimiques. Fabriquez-les vous-même ! Ils auront l’avantage d’être des produits naturels, respectueux de l’environnement, et économiques...

- Pour le liquide vaisselle, il suffit de mélanger du savon de l’eau et du bicarbonate de soude, et le tour est joué !
- Pour tous les produits détergents, utilisez du vinaigre blanc, c’est un allié des plus efficaces contre le calcaire et les mauvaises odeurs.

Boire l’eau du robinet

Lorsqu’on achete de l’eau en bouteille, ce n’est pas le liquide qu’on paie au prix fort, mais l’emballage qui finira à la poubelle ! Boire l’eau du robinet fait faire des économies et réduit au passage les déchets. Et si le goût vous importune, il existe des filtreurs d’eau qui suppriment les mauvaises odeurs dues au chlore ainsi que les pesticides, le nitrate et les métaux lourds.

Passer du jetable au durable

Réduire ses déchets, c’est aussi privilégier le durable plutôt que le jetable. Remplacez les essuie-tout par des torchons, des éponges classiques par des éponges lavables en machine, les papiers aluminium et sacs de congélation par des bocaux en verre, le papier de cuisson par des moules à tarte ou à gâteau souples, etc.

Composter ses déchets biodégradables

Si vous avez un jardin, vous pouvez produire votre propre compost et bénéficier d’un terreau riche et sans engrais chimique pour les plantes et éventuellement le potager. En effet, tous les déchets organiques : épluchures de fruits et légumes, pain, coquilles d’œuf, sachet de thé, etc. peuvent être transformés en engrais naturel.