Contre la transpiration

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Que vous soyez bio ou adepte des méthodes plus astringentes, certaines astuces anti-transpiration restent méconnues du grand public. Nous vous en présentons quelques unes dans cet article. Pour les conseils nature, pas besoin de se ruiner, prévoyez un budget de moins de 10 euros pour assurer la période estivale !

Les plantes anti-transpirantes

Vous êtes plutôt nature ?

Il existe dans la nature des plantes dont les vertus sont anti-transpirantes. Utilisez-les en huiles essentielles ou en teinture, en fonction du résultat recherché. La numéro un en la matière, c’est la sauge. Si en tisane, cette plante est peu convaincante, elle sera par contre efficace en teinture mère.

Le mode d’emploi : appliquez-la sur les zones qui transpirent, grâce à quelques gouttes de teinture mère. Si vous êtes une régulière ou un régulier, vous pouvez essayer la cure. C’est trois fois par jour, 25 gouttes dans un verre d’eau pendant les repas. Et ce, aussi longtemps que cela fonctionne !

Parmi les plantes efficaces contre la transpiration, vous trouverez également la palmarosa. Cette plante de la famille des poacées a une action antibactérienne et antifongique. Elle s’utilise en huile essentielle. Également connue pour ses vertus régénératrices pour les cellules de la peau, elle convient parfaitement aux épidermes matures ! Appliquez-la pure, du bout du doigt sur les zones à protéger de la transpiration. Si vous avez la peau sensible, vous pouvez la diluer dans un peu d’huile végétale.

Voir notre article sur les huiles essentielles.

Les matières qui font transpirer

Vous êtes pragmatique ? Jouez avec la matière de vos vêtements !

C’est bien connu, certains textiles génèrent plus rapidement de mauvaises odeurs en temps de grosses chaleurs. Les matières synthétiques comme l’acrylique, ne laissent pas la peau respirer. Préférez du coton ou du lin. En période estivale, optez pour des vêtements légers et amples qui permettent une meilleure ventilation et réguleront la température corporelle.

Aussi naïf que cela puisse paraître, les vêtements foncés font également plus transpirer. Les couleurs sombres captent les infrarouges solaires, et engendrent donc la sudation. Préférez donc les couleurs claires !

Les pieds sont la première cible des mauvaises odeurs dues à la transpiration, et d’une chaussure à l’autre, cela peut varier considérablement. Elles doivent être en cuir ou en toile avec des chaussettes 100% coton. Les semelles « anti-transpirantes » ne sont pas toujours suffisantes, mais combinées avec des chaussettes 100% coton, elles peuvent être beaucoup plus efficaces.

Les injections de toxine botulique contre la transpiration

Vous avez tout essayé, pas de résultat ?

On ne le sait que très rarement mais les injections de toxine botulique sont également utilisées pour stopper la transpiration dans les zones clés comme les aisselles, les pieds et les mains. La méthode est bien entendu efficace, puisqu’elle bloque, pendant une période de quatre mois à un an selon les personnes, les glandes de production de la transpiration. La toxine botulique de type A, provoque un blocage de la libération d’acétylcholine localement dans le site d’injection.

Cette méthode est bien sûr la plus onéreuse, et une certaine douleur dans les mains et les pieds est à prévoir au moment de la piqûre ! Mais vous pouvez demander à votre médecin de vous appliquer une crème anesthésiante avant l’acte d’injection.

Et pour les exaspérés de la transpiration chronique, c’est une méthode à l’efficacité garantie ! Lorsqu’il s’agit d’une pathologie, la possibilité de se faire retirer les glandes sudoripares des aisselles existe également.