Comment stimuler l’appétit ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

C’est bien connu, l’appétit vient en mangeant. Encore faut-il avoir le goût ou l’envie de manger, et il n’est pas rare de rencontrer chez les aînés, quelques réfractaires à cette idée. Comment ne pas sauter un repas ? Fiftytoo tente d’y répondre.

La perte d’appétit : pourquoi ?

Différents facteurs peuvent augmenter la perte d’appétit chez les seniors :

-  Effets secondaires des médicaments
-  Perte d’intérêt pour la nourriture suite à une dépression ou sentiment de solitude
-  Manque d’énergie et d’envie de cuisiner
Si la perte d’appétit est vue comme « normale » avec l’âge, il est important de veiller à ce que cela ne s’apparente pas à la dénutrition. Il est donc essentiel de mesurer les risques d’une mauvaise alimentation.

Si la perte d’appétit est apparue soudainement, consultez votre médecin afin de vérifier qu’il n’y ait pas la présence d’un problème sous-jacent.

Les solutions

1. Fixez un horaire de repas
Afin que les signes de la faim et de la soif apparaissent au moment convenu, il est nécessaire d’instaurer une certaine régularité dans la prise des repas.
Essayez progressivement de réintégrer une alimentation à l’heure des repas (même si ce n’est pas grand à chose). Prenez une boisson, ou encore une collation qui rétabliront petit à petit les signes de faim de l’organisme.

2. Augmenter la teneur nutritive des aliments
Si vous n’avez pas gros appétit, il est inutile pour le moment de remplir deux fois plus votre assiette.

Cependant, vous pouvez améliorer la valeur calorique de chaque repas en ajoutant par exemple : un avocat, de l’huile d’olive ou encore du beurre de cacahuètes.

3. Gare aux effets indésirables des médicaments !
La perte d’appétit des aînés peut être due à une sécheresse buccale. Il s’agit d’une cause fréquente. Afin de stimuler la sensation gustative et l’appétit, utilisez un rince-bouche, et veillez à un brossage fréquent des dents.

4. Les médicaments stimulant l’appétit
Il est important de consulter votre médecin avant toute prise de médicaments, et ce afin de vous assurer que ce traitement est bien adapté.