Comment conserver un bouquet de fleurs ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Rien de tel qu’un bouquet de fleurs pour embaumer une pièce d’une nature resplendissante ! Mais comment faire durer ces couleurs et ces odeurs ? Fiftytoo vous donne ses astuces, dont voici la première : à chaque étape de la composition d’un bouquet, il faut soigner chaque fleur…

Fleurs fraîchement coupées

Le soin que vous apporterez aux fleurs cueillies dans votre jardin sera déterminant pour leur espérance de vie.

Alors, à vos ciseaux ! Coupez 2 centimètres (pas plus) de leur tige « en biseau », de sorte que leur bout soit oblique. Cette coupe spécifique permet aux fleurs d’être mieux irriguées. Et plus la coupe sera nette, plus vous aurez le plaisir de contempler longtemps votre bouquet ! Pour ce faire, il est préférable d’utiliser des ciseaux ou même un sécateur.

Avant de plonger les fleurs dans l’eau, veillez à ce que les feuilles situées en bas des tiges soient retirées. Les ramifications secondaires doivent également être séparées de la tige principale.

L’environnement de garde

Une fois que vous avez choisi votre vase, il est temps de placer celui-ci à un endroit stratégique. La place que vous lui attribuerez dans la pièce jouera en effet un grand rôle dans la conservation des fleurs : les bouquets n’apprécient ni le soleil, ni les fortes chaleurs (comme celle procurée par un chauffage trop proche).

La température idéale se situe entre 12°C et 15°C. Autant dire qu’elles sont plus à l’aise dans la véranda à la mi-saison que dans une pièce de vie ! Une petite astuce : si le bouquet sert à une occasion particulière, rentrez-le à chaleur ambiante, dans une pièce de vie, uniquement pour l’arrivée des convives. L’opération ne doit pas se répéter cependant, car les fleurs craindront de trop grandes variations de température.

L’eau elle aussi doit avoir une température qui convient aux fleurs ! Elles préféreront l’eau tiède à l’eau froide. Pour une formule magique, on peut également y ajouter un cachet d’aspirine ou du gros sel, qui prolonge la durée de vie du bouquet.

Le suivi : évitez le changement !

Changer l’eau des fleurs quotidiennement est une pratique répandue, mais ce n’est pas le meilleur des traitements. Les fleurs doivent en effet recevoir un renouvellement d’eau, mais elles doivent également rester dans un bain constant ; trop de changements les perturberaient.

L’idéal est donc d’ajouter régulièrement de l’eau à température ambiante à celle déjà présente dans le vase (par évaporation, l’eau perd de sa contenance). Vous pouvez également vaporiser régulièrement les fleurs d’eau fraîche pour leur rappeler la rosée du matin. Chaque jour, veillez à retirer les feuilles et les fleurs qui ont rendu l’âme : les plus vigoureuses doivent continuer à respirer !