Chirurgie esthétique : infos et conseils

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Avec l’installation des rides, les corps qui se modifient et la peau qui se relâche, les seniors veulent retrouver l’éclat de leur jeunesse. Si les méthodes douces n’ont rien pu y faire, nombre d’entre eux passent à la vitesse supérieure : la chirurgie esthétique. Voici un tour d’horizon des opérations les plus demandées par les 55 ans et plus.

Chirurgie esthétique : lifting du visage

Un cou qui se relâche, des bajoues qui tombent... C’est à ces deux niveaux que le lifting va pouvoir agir... et faire gagner 10 à 15 ans.

L’opération se déroule sous anesthésie générale. « On incise devant et derrière les oreilles ainsi que dans les cheveux », explique le Dr Yves Walschot, chirurgien plastique et esthétique. Le cou relâché, le double menton, les bajoue tombantes sont alors remontées. « Le mieux pour cette opération, c’est de l’effectuer sur la partie cutanée et à la fois sur la partie musculaire. Si on ne s’attaque qu’à la partie cutanée, le muscle va vite tomber à nouveau et entrainer dans sa descente, toute la partie cutanée à nouveau ».

Les liftings de la partie supérieure du visage, appelés également liftings frontaux, ne se font quasiment plus. Cette zone est la plupart du temps traitée par des soins palliatifs, comme les injections de toxine botulique (Botox©). Le lifting du visage demande 24 heures d’hospitalisation. C’est au niveau du cuir chevelu, derrière les oreilles, que la cicatrice se situe. Elle est donc invisible. Elle va rester rouge pendant environ un mois, mais va se faire très discrète par la suite. Même pour ces messieurs qui ont les cheveux cours, on n’y voit que du feu !

Chirurgie esthétique : paupières et poches sous les yeux

Bien souvent, lors d’un lifting, les paupières supérieures et les poches en dessous des yeux sont également opérées. Les deux opérations sont assez simples et peuvent être effectuées séparément. Pour les paupières et les poches seules, nul besoin d’anesthésie générale, le tout se déroule sous anesthésie locale assistée.

« On opère au dessus de l’œil pour enlever l’excès de peau de la paupière tombante, et on élimine les poches graisseuses en dessous des yeux », décrit le Dr Yves Walschot. Il suffit d’une semaine de patience avec des lunettes solaires et les fils peuvent être enlevés plus ou moins 7 jours après l’opération. Le prix peut varier de 1500 à 2000 euros. Il est de 5000 euros pour l’opération paupières poches et lifting visage.

Chirurgie esthétique : plastie abdominale

« La plastie abdominale est très actuelle, nous sommes environ à trois par semaines en ce moment », annonce le Dr Walschot. « Après 55 ans, les liposuccions seules ne sont plus efficaces car il s’agit d’un relâchement musculaire et cutané. » La solution, c’est alors la plastie abdominale.

« Une liposuccion est tout d’abord effectuée pour enlever l’excèdent de graisse. Pour un résultat optimal, on effectue souvent aussi une liposuccion de la hanche, du dos et de la taille, parce que si les poignées d’amour restent alors que le ventre est affiné, elles vont être encore plus visibles ». Bien souvent, c’est tout le volume de peau qui se trouve en dessous du nombril qui est retiré.

« Il faut également agir sur les muscles, sinon on est face à une peau tendue et des muscles relâchés », complète le Dr Walschot. La cicatrice de la plastie abdominale se trouve au niveau du pubis, elle n’est pas beaucoup plus grosse qu’une cicatrice de césarienne. L’opération est populaire mais tout de même assez lourde : 3 jours d’hospitalisation. La partie fonctionnelle de l’opération est prise en charge par la mutuelle.

Faire le test « Chirurgie esthétique : les infos et intox ».