Alzheimer : manger des champignons pourrait- il être le remède ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

D’après une étude exposée par des étudiants de l’université de Malaisie, la consommation de champignons pourrait aider à retarder ou prévenir le développement des maladies neurodégénératives liées au vieillissement telles que la maladie d’Alzheimer ou la démence...

Des scientifiques ont en effet effectué des expériences sur 11 variétés de champignons comestibles en utilisant des rats. Toutes les espèces de champignons testées avaient le même diagnostic. Leur corps a développé une régénération nerveuse périphérique, celle qui relie le cerveau à la moelle épinière.

En outre, ils ont constaté que les champignons stimulaient la production de la croissance nerveuse (NGF). C’est une molécule qui a pour rôle la multiplication des cellules de l’organisme, en particulier celles qui sont impliquées dans la croissance des nerfs dans le cerveau et qui tend à réduire ou retarder le développement de la neurodégénérescence.

Cette équipe de scientifiques rappelle, de surcroit, que les traitements actuellement utilisés sur les malades sont relativement inefficaces, et ont de nombreux effets secondaires.

En conséquence de quoi, cette nouvelle étude est une belle avancée et ouvre de nouvelles perspectives pour les personnes susceptibles d’être atteintes par ce type de maladies.

Pour finir, selon ses derniers rapports, l’OMS affirme que la prévalence des maladies neurodégénératives va continuer à augmenter d’ici 2020 pour atteindre 42 million de cas dans le monde.