Alzheimer et le sport

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Vous êtes active et faites du sport de manière intensive ?

Selon une récente étude menée par une neuropsychologue de l’université de Toronto spécialisée dans la maladie d’Alzheimer, la pratique intensive d’un sport pourrait être dommageable aux femmes en termes de santé mentale et de facultés cognitives.

Le point de départ de cette affirmation est le suivant : lors de la ménopause, les oestrogènes chutent. Or ces hormones sont essentielles au bon fonctionnement de l’hippocampe, région associée à la mémoire. Il en résulte un déclin de la mémoire.

Par ailleurs, une recherche franco-australienne tend à prouver que des faibles taux d’oestrogènes des femmes préménopausées pouvaient être liés à de mauvaises facultés cognitives en fin de vie.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’exercice physique intense provoquerait également une chute du taux d’oestrogènes. Pour vérifier cette affirmation, la chercheuse s’est penchée sur les habitudes sportives de 90 femmes ménopausées.

Résultat : les performances cognitives des femmes ayant pratiqué un sport de manière intensive étaient significativement moins bonnes que celles des femmes qui pratiquaient un sport de façon plus modérée.

Au vu de ces résultats, la neuropsychologue souhaiterait étendre la recherche. Nous sommes curieux des résultats !

Plus d’infos : www.slate.fr.