Alzheimer : comment prévenir la maladie ?

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Peut-on prévenir la maladie d’Alzheimer ? Il n’existe actuellement aucun traitement permettant de soigner la maladie d’Alzheimer. Cependant, il est possible de réduire les risques de développer la maladie. Voici un petit tour d’horizon !

La maladie d’Alzheimer

Touchant davantage la population féminine que masculine, la maladie d’Alzheimer est d’origine inflammatoire. Cette pathologie survient généralement après l’âge de 65 ans.

Les causes de son apparition semblent encore peu connues, même si différentes études auraient démontré qu’un taux élevé de « bon » cholestérol HDL et d’antioxydants de la famille des polyphénols découragerait la prédisposition à développer la maladie. Les vitamines C et E, ainsi que les oméga-3 semblent également jouer un rôle protecteur pour prévenir le risque d’Alzheimer.

Alzheimer : les signes avant-coureurs

- La perte de mémoire à court terme
- La perte de repaires temporels et dans l’espace (date et lieu de son mariage…)
- L’apparition de difficultés à trouver ses mots
- La perte de motivation générale, apathie
- Le déclin des connaissances élémentaires, même si ce symptôme n’est pas systématique
- L’observation de difficultés de reconnaissance visuelle, auditive et tactile
- Desroubles dépressifs
- Une anxiété injustifiée
- Une perte importante d’appétit et des troubles du sommeil
- Des difficultés à accomplir les gestes banals du quotidien : écrire, utiliser ses couverts, se laver, cuisiner...
- L’apparition d’hallucinations, idées délirantes, voire psychotiques

Prévenir la maladie d’Alzheimer par l’alimentation

Le processus de vieillissement s’accompagne parfois d’un déclin cognitif, lequel handicape fortement ceux qui en sont victimes ainsi que leur entourage. Une alimentation riche en antioxydants, en acides gras essentiels de type oméga-3 et en vitamines, du groupe B en particulier, contribue au maintien général des facultés mentales.

Dans une optique de prévention, l’alimentation idéale du senior comprend :
- Des huiles de lin, colza, chanvre, de première pression à froid
- Des céréales complètes
- Du soja
- Des légumes crucifères : choux, brocolis, chou-fleur
- Des légumineuses
- Des bananes
- Des poissons gras de haute mer
- Des viandes
- Des huîtres et fruits de mer

Les métaux lourds sont également impliqués dans les perturbations neurologiques telles que la maladie d’Alzheimer. Plomb, Aluminium, Cadmium, excès de Fer et de Cuivre devraient être évités, dans la mesure du possible. Remplacez vos amalgames dentaires par de la céramique neutre et évitez les pansements gastriques contenant de l’Aluminium.

Heureusement, certains minéraux et vitamines jouent un rôle protecteur contre les métaux lourds, et jouent dès lors un rôle dans la prévention de la maladie d’Alzheimer :
- Le Silicium : betterave, soja, céréales complètes, luzerne
- Le Sélénium : ail, algues, brocolis, viandes, céréales complètes
- Le Magnésium : algues, avocat, céréales complètes, banane, figue
- Le Calcium : amandes, brocolis, sardine
- Le Zinc : huîtres, fruits de mer, légumineuses
- Le vitamine C : citron, luzerne, ananas, brocolis, persil, kiwi
- Le vitamine B1 : céréales complètes, noix, germe de blé

Veillez donc à ne pas en être carencés !

Prévenir la maladie d’Alzheimer : dernier conseil

Un petit verre de vin rouge (riche en antioxydants) par jour (entre 30 et 45 cl) aurait un effet positif sur la santé mentale !

Par contre, passée cette limite, l’alcool passerait du rôle de Docteur Jekyll à celui de Mister Hyde... Tout est donc dans la mesure !