Affronter le démon de midi !

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Pulsion passagère ou crise existentielle, le démon de midi frappe n’importe qui, homme ou femme, une fois atteint le milieu de vie. A cette période où l’on rêve de calme et d’équilibre, il vient tout chambouler en nous faisant tomber amoureux d’une babysitter de 25 ans ou d’un vendeur du même âge ! Faut-il y résister ou au contraire céder la tentation ?

L’heure du bilan

La cinquantaine : n’y a-t-il pas de moment plus propice au bilan de ses années d’adulte ? Bien que la plupart des personnes se retrouvent dans la plénitude de l’âge et au summum de leur charme, c’est généralement là que se font jour les frustrations liées à une routine familiale, professionnelle et surtout sexuelle. Dans le couple, on ne communique plus. Juste des reproches masqués ou assumés des deux côtés !

Voir l’article « Disputes de couples ».

L’homme, confronté au jugement de son épouse et de ses enfants, jette un regard nostalgique vers ses jeunes années tandis que la femme assiste au vieillissement de son corps et cherche un moyen de rassurer. Avant tout, on doute de sa capacité à séduire. Suis-je encore dans le coup ou non ? Du pain béni pour le fameux démon de midi qui débarque alors et nous propose d’aller voir ailleurs.

Un sursaut de vie

Certes, à céder à la tentation du démon de midi, on court un risque majeur : faire voler en éclats une cellule familiale que l’on a mis près de vingt ans à construire. Mais en soi, cette pulsion n’a rien de choquant : elle représente plutôt un sursaut de vie, une réaction instinctive qui se révèle souvent un antidote à la résignation !

Bien entendu, les répercussions de ce changement de cap et de comportement causent immanquablement des dégâts, autant du côté de la personne tentée que de celui de l’entourage. La première devra lutter contre un sentiment de culpabilité omniprésent tandis que l’autre ne pourra s’empêcher de considérer cet acte comme une trahison et développera peut-être un ressentiment des plus forts.

Vers un nouveau départ

Mais posons-nous la question : le démon de midi est-il si maléfique que cela ? Sous ses dehors dangereux se dissimule souvent une crise salutaire : la femme réaffirme sa féminité et l’homme redécouvre sa virilité et se réconcilie avec lui-même.

Cette révélation – si narcissique qu’elle puisse paraître – peut enclencher un nouveau départ pour un couple. Les difficultés de la relation extra-conjugale (clandestinité, rythme effréné...) auront eu raison de la personne tentée et celle-ci n’aura plus qu’une envie : retrouver le confort affectif de son couple originel, communiquer davantage avec son conjoint et recréer avec celui-ci une pensée commune.

Voir l’article « Le démon de midi : une fatalité ? ».