Acteurs contre l’Alzheimer !

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Depuis 3 ans, le CPAS ou « centre public d’action sociale » de Charleroi et le centre d’action laïque mobilisent les pensionnaires des maisons de repos et leurs familles sur un spectacle de théâtre d’improvisation, un moyen pour les résidents de stimuler l’esprit et la mémoire des acteurs, tous atteints de la maladie d’Alzheimer.

En effet, suite à un appel à projets lancé par la Fondation Roi Baudouin, le CPAS de Charleroi, en coopération avec le CAL de Charleroi ont décidé de lancer cette opération. Ceci afin de permettre aux personnes âgées atteintes de maladies cognitives d’exercer leur esprit, leur donner confiance en elles et leur proposer des activités ludiques. Ces activités procurent aux malades une vie sociale et une meilleure intégration dans la communauté. Elles améliorent de surcroît leur bien-être et permet de mieux accepter la maladie.

C’est pourquoi chaque année, plusieurs mois avant la représentation, les organisateurs se rassemblent ponctuellement avec les pensionnaires intéressés pour évoquer les sujets qu’ils souhaitent traiter, et choisissent ensemble ceux qu’ils vont développer. Il s’agit souvent de sujets de la vie de tous les jours : cuisine, chansons, éducation, astuce de couture, etc.

Enfin, ils montent sur scène, face aux projecteurs affronter le public. Cela n’est pas à proprement parler du jeu pur de comédien, puisqu’ils jouent bien souvent leur propre rôle, en groupe, accompagnés de l’une des organisatrices, présente pour leur donner la réplique, les faire réagir en évoquant des faits marquants de leur vie, leurs centres d’intérêts, leurs hobbies…

Ce spectacle aux vertus thérapeutiques plaît beaucoup aux « acteurs », et, à leurs familles, heureux de les voir s’épanouir malgré la maladie.

Boissons et pâtisseries sont proposées lors de l’événement, l’intégralité des bénéfices étant reversée à d’autres associations et ONG, notamment l’UNICEF, afin de permettre à des enfants de partir en vacances ou mettre en place des campagnes de vaccination.