A chaque problème de dos, sa solution massage !

En parler sur le forum Imprimer Envoyer à un ami

Avec l’âge, les problèmes de dos se font de plus en plus sentir. A chacun ses maux, et à chaque mal son remède massage. Et puis après tout, le massage peut en plus d’un soin, rester un instant de plaisir. A vous de découvrir celui qui vous convient le mieux.

Des douleurs au niveau de la colonne ? Découvrez une méthode de massage japonaise : le shiatsu

« Pour les personnes qui ont des tensions musculaires au niveau du tronc ou de la colonne, le massage de type shiatsu convient très bien. Il fait circuler l’énergie et détend les muscles », affirme Christian Bellissens, kinésithérapeute.

« Le Shiatsu est un massage énergétique d’origine japonaise, qui utilise le trajet des méridiens d’acupuncture de la médecine chinoise », explique ce kinésithérapeute. Chaque méridien correspond à une visée thérapeutique précise. « L’apprentissage des méridiens ne se fait bien sûr pas en un jour, il faut les apprendre, les visualiser. Mais les bases peuvent être rapidement assimilées », assure notre spécialiste.

Le shiatsu se pratique au sol ou sur un lit épais, sans être mou. La personne à masser s’allonge à plat ventre. La pulpe du pouce du masseur effectue des pressions sur les différents méridiens. Les autres doigts se placent à la manière d’un trépied. Les pressions peuvent être maintenues jusqu’à 7 secondes. Le contact entre le masseur et le massé est maintenu tout au long de la séance, qui doit durer en moyenne une heure.

Nœuds musculaires au niveau de la nuque et des épaules ? Optez pour l’auto-massage !

Le self-shiatsu, vous connaissez ? Maintenant que vous en savez un peu plus sur le shiatsu, vous pouvez l’aborder sans trop de difficultés. Les techniques d’auto-massage en sont inspirées. Seul, vous pouvez atteindre votre nuque et vos épaules.

« Au sommet des omoplates, des trapèzes, on peut faire soi-même des grattages avec la pulpe des doigts, des pressions qui vont pouvoir effacer les nœuds et les tensions », affirme Christian Bellissens. Quand on atteint un nœud, cela se sent. Il faut les repérer et agir dessus. « On peut pratiquer le maintien d’un appui sur ce nœud, par des mouvements de rotations jusqu’à ce que la tension s’estompe », complète Christian Bellissens. Les mouvements de rotation sont en effet la clé de l’automassage.

Comme la pression est moins importante que lorsque l’on se fait masser, la finesse et la précision du mouvement ont toute leur importance. « Si on veut détendre le nœud, les rotations doivent s’effectuer dans le courant inverse des aiguilles d’une montre. Cela disperse la tension », précise notre spécialiste.

Envie d’un instant de bien-être partagé ? Optez pour le massage superficiel stimulant

Vous sentez que votre dos n’est plus aussi dynamique qu’auparavant ? Vous aimeriez qu’une stimulation de cette partie de votre corps soit aussi l’occasion d’un instant de détente passé avec votre partenaire ? A deux, le premier geste à faire, c’est effleurer pour stimuler.

Commencez par un mouvement qui va du bas du dos jusqu’en haut de la nuque. Faites des effleurages, englobez ensuite les épaules et dirigez-vous le long des bords internes de la colonne. Répétez le mouvement sans lâcher le contact avec la peau. Un grand classique, effet garanti. Une occasion de réactiver la complicité avec votre partenaire, tout en prévenant d’éventuelles douleurs.

« La peau se réveille, c’est stimulant », résume notre kinésithérapeute. Pour donner une touche sensuelle à votre massage à deux, vous pouvez utiliser l’huile essentielle Ylang-Ylang Gingembre. Elle va éveiller les sens, elle est connue pour ses vertus aphrodisiaques... »

Les conseils de notre spécialiste

- Pour prévenir le mal de dos, veillez à garder un axe horizontal entre votre regard et votre écran d’ordinateur. Votre nuque ne doit ni forcer vers le bas, ni forcer vers le haut. Réglez votre chaise de bureau à la bonne hauteur, afin de préserver votre nuque.

- On peut pratiquer le shiatsu, même en étant bien portant. Entretenir son capital bien-être, cela n’attend pas les douleurs.

- Le plus important pour faire un massage, c’est la position qu’on adopte par rapport à la personne que l’on masse. Quand il s’agit de faire un massage très appuyé et que la personne est au sol, les sensations osseuses sont beaucoup plus perceptibles.

P.-S.

Pour aller plus loin : Isabelle Pachionni : 50 auto-massages aux huiles essentielles, Guide (poche), 2009. 5,90 euros Isabelle G. Laading : Le shiatsu , Voie d’équilibre, Guide (broché). 1999, 23,75 euros. Namikoshi : Techniques fondamentales du Shiatsu, Collectif, Etude (broché). 2008, 19 euros.

Où se faire masser ? En centre thermal : Thermae Boetfort en périphérie bruxelloise. http://www.thermae-boetfort.be/page... Biloba, un centre de massage avec un personnel spécialisé en shiatsu qui offre également des ateliers. http://www.shiatsu-bruxelles.be/ En Flandre:Yu Sen à Diest, propose des cours : http://www.yu-sen.be/ En Wallonie : Soukenshiatsu, Pascal Moureaux, agréé par la fédération belge de Shiatsu, niveau A1, à Wépion. http://www.soukenshiatsu.be/